Accueil
4 min

Transition écologique : 5 secteurs qui vont recruter !

D’ici 2030, la transition écologique pourrait créer…
  • 5000 emplois supplémentaires
  • 54 000 emplois supplémentaires
  • 540 000 emplois supplémentaires

Que tu sois déjà en train de bosser, ou encore en train de réfléchir à ton avenir, le sujet peut t'intéresser : où est-ce que ça va recruter en priorité ? Voilà 5 exemples de secteurs liés à la transition écologique qui vont embaucher dans les prochaines années 🚀

1 - Emplois dans la rénovation énergétique

Pourquoi : Pour reprendre le fameux slogan, l’énergie est notre avenir, et il va falloir l’économiser. Donc améliorer l’isolation thermique des bâtiments pourréduire leur conso énergétique (c’est d’ailleurs un des objectifs du quinquennat d’E. Macron). Ça fait sens pour les logements mais aussi les bâtiments publics → il va falloir des personnes en plus pour accompagner les villes qui veulent faire ça à grande échelle par exemple.

Ça a déjà commencé. Entre 2017 et 2019 :

  • +33% d’emplois associés au renouvellement des appareils de chauffage, d’eau chaude sanitaire et des électroménagers performants
  • +28% d’emplois associés aux diagnostics de performance énergétique

Exemples de métiers dans ce secteur : électricien·ne, artisan·e, spécialiste en audit énergétique, gestionnaire de projet…

2 - Emplois dans la mobilité

Pourquoi : Le transport représentent 30% des émissions de gaz à effet de serre en France (premier pôle de pollution). Il va falloir réinventer totalement notre manière de nous déplacer pour réduire ces émissions, et ça passe par le développement d’autres modes de transport que la voiture thermique individuelle : vélo, transports en commun, voiture électrique, voiture partagée, train…

Là aussi, ça a déjà commencé. Entre 2017 et 2019 :

  • +41% d’emplois dans la production de véhicules hybrides
  • +23% d’emplois dans la production de vélos urbains
  • +9% d’emplois dans le ferroviaire

Exemples de métiers dans ce secteur : chauffeur·euse de bus, réparateur·ice de vélo, installateur·euse de bornes de recharge électrique, urbaniste…

3 - Emplois dans le conseil

Pourquoi : Transition ne signifie pas révolution. Beaucoup de secteurs « traditionnels » ne vont pas radicalement changer, mais simplement adapter leurs objectifs de production et/ou leurs modes de fonctionnement. On continuera de construire des maisons, de créer des jeux vidéo ou d’acheter des fringues !

Il va falloir des personnes en interne et en externe dans les entreprises pour accompagner ces secteurs : pour gérer la partie logistique, avoir une vision transverse, ou encore former les travailleur·euses à ces nouveaux enjeux.

Exemples de métiers dans ce secteur : conseiller·ère en bilan carbone, formateur·ice à l’éco-conduite, économiseur·euse de flux (en eau ou en énergie), spécialiste en éco-conception, maître composteur (ultra stylé comme titre on est d’accord)...

4 - Emplois dans l’alimentaire

Pourquoi : L’alimentation a un impact environnemental important → l’agriculture est le 2e secteur le plus polluant en France (derrière ? oui, les transports, bravo, t’as bien suivi 👌).

Et comme, aux dernières nouvelles, on aura toujours besoin de manger, l’alimentaire devrait continuer d’embaucher. Le nombre de postes pourrait même augmenter :

  • Déjà, parce que la moitié des agriculteur·ices en activité vont partir à la retraite d’ici 2030
  • Et ensuite, parce que nos nouvelles manières de produire/acheter de la nourriture (agriculture bio, achat en direct du producteur, consigne, vrac…) ont besoin d’emplois spécifiques !

Exemples de métiers dans ce secteur : spécialiste du conditionnement consigné, maraîcher·ère bio, employé·e en conserverie artisanale, logisticien·ne de collecte…

5 - Emplois dans la réparation

Pourquoi : Moins jeter pour moins polluer 🙏 La transition écologique implique le développement d’une économie circulaire, où les produits cassés sont réparés/rénovés/upcyclés au lieu d’être simplement jetés. Ce secteur en plein boom est en tension, car il manque de personnes formées sur ces questions.

Exemples de métiers dans ce secteur : gérant·e de repair café, retoucheur·euse, rudologue (spécialiste des déchets), analyste en cycle de vie…

Et si j’ai pas envie de bosser dans un de ces secteurs ?

Pas de panique, bosser dans un contexte de transition écologique, ça n’implique pas forcément que tu sois un spécialiste des sujets environnementaux 🤷 Ni de faire un métier technique, ou de travailler dans une startup !

Certains « nouveaux métiers » n’ont en fait rien de nouveau, d’autres impliquent juste d’utiliser des compétences qui existent déjà mais en les orientant différemment. Et dans l’idéal, la majeure partie des postes seront justement répartis sur tout le territoire français, au plus près des gens. Bref, no stress, y a forcément ton job de rêve qui t’attend quelque part, même dans un monde écolo ❤️

Voilà 10 métiers d'avenir pour bosser dans la transition écologique !

  • Du mal à te décider ? Le RESES organise un forum des métiers de la transition écologique, en ligne le 27 octobre de 15h à 20h sur leur site, et IRL le 3 novembre de 15h à 20h à l'Académie du Climat (Paris).
  • Pour trouver un stage/un job écolo, ou découvrir les témoignages de personnes qui bossent déjà en lien avec l'environnement, rdv sur le site des Pépites Vertes
  • RDV aussi sur le site Mon Job de Sens pour faire ton bilan de compétence et trouver ton boulot « à impact » idéal

Interview de Laura Genevois, fondatrice de Mon job de sens
Interview de Claire Pétreault, fondatrice des Pépites Vertes
ADEME - Les emplois de la transition écologique : faits et chiffres (juillet 2022)
Haut Conseil pour le climat - Rapport grand public 2022
JDD - La moitié des agriculteurs partiront-ils à la retraite en 2030, comme l'affirme Jean-Luc Mélenchon ?

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro