Accueil
10 min

Quelles études pour bosser dans la transition écolo ? Focus secteur par secteur

Avoir un métier dans la transition écolo, c’est pour toi…
  • Un rêêêve !
  • Faisable
  • Hors de question

Ta formation en lien avec l'écologie : quelques conseils avant de commencer

On a échangé avec Thibaut Cojean, du magazine l’Étudiant pour qu’il nous donne ses meilleurs tips !

  • Bosser dans l’écologie, ça peut se faire partout : Pour beaucoup, avoir un job dans la transition écologique c’est forcément bosser dans l’énergie, la protection de la nature, le milieu associatif, etc. Mais en vrai, tu peux très bien faire du marketing et avoir un travail écolo : il suffit que ton entreprise soit green. Regarde les gens qui font de la com par exemple : entre faire la promotion des marques éco-responsables ou des compagnies pétrolières, y a une sacrée diff, non ? 😇
  • Fais gaffe aux formations mensongères : Pour savoir si une formation est de qualité, il faut avant tout se renseigner sur l’école. Est-ce que son diplôme est reconnu par l’Etat ? Quelles sont ses relations avec les entreprises ? Combien coûtent les frais de scolarité ? Comment l’école est-elle financée ? Parce que bon, il existe des formations centrées sur l’écologie qui sont très bien et qui peuvent t'amener à des emplois très concrets dès un niveau bac +3. Mais il y en a aussi d’autres qui sont tout simplement du greenwashing. Donc méfiance !
  • La spécialisation, c’est pas une mauvaise idée : Tout le monde est concerné par la transition écologique, donc il faudrait que tous les étudiant·es aient quelques connaissances sur le sujet. Mais en réalité, quand tu commences tes études supérieures, tu as souvent d’abord un parcours commun, et ensuite tu décides de te spécialiser dans un domaine qui te correspond. Alors boude pas si ça cause pas écologie dès le premier jour, peut-être que ça arrivera plus tard 🤓
  • La théorie c’est bien, mais la pratique aussi : L’alternance, les stages et la vie associative sont de supers moyens de te donner des compétences (ou des contacts) supplémentaires pour ta future carrière dans un métier écolo. D’ailleurs, dans certaines écoles tu es obligé de faire partie d’une asso pour valider ton diplôme, alors ce n’est pas un truc à négliger !
  • Il reste plein de formations écolos à inventer : Bosser dans la transition écologique c’est un truc tout récent. Du coup, il reste encore plein de métiers à inventer et de nouvelles formations voient le jour chaque année. So stay tuned 🔍

Secteur par secteur : comment s’arranger pour travailler dans la transition écologique ?

Le tourisme

Le tourisme, comme ça, ça semble pas super écolo avec les compagnies aériennes, agences de voyage, hôtels... Mais le tourisme, c’est ce qu’on en fait rappelle Thibaut, donc peut-être que faire du tourisme « de proximité » ou s’employer à rendre des hébergements et restaurants plus écolo, c’est ce qu’il te faut !

Pour te former :

Pour t’inspirer :

Le droit

Le droit touche à de trèèès nombreux aspects de la société (c’est normal, c’est les lois qui définissent nos règles et notre fonctionnement). Et le droit de l’environnement commence à se développer sérieusement !

Il faudra probablement passer par des années de droit un peu généraliste, mais ensuite tu peux te spécialiser comme on l’a dit 💁‍♀️

Pour te former :

Pour t’inspirer :

Le bâtiment

Alors là c’est pas compliqué, dans le bâtiment il va y avoir besoin notamment de faire énoooormément de rénovations énergétiques (pour économiser de l’énergie). Des compétences en électricité, maçonnerie, menuiserie et bien d’autres filières sont nécessaires dans ce domaine.

Pour te former :

Pour t’inspirer :

  • Le site T’es refait! qui te permettra de découvrir toutes les filières du secteur et de trouver la formation qui te plaît !

La vente / le commerce

L’économie et le monde de l’entreprise vont devoir se réinventer si l’humanité veut limiter le réchauffement climatique à +1,5°C. Et ça, tu peux y participer par exemple en choisissant le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire, ou en faisant changer les entreprises depuis l’intérieur avec la Responsabilité Sociale des Entreprises !

Pour te former

Pour t’inspirer :

L’agriculture / l’alimentation

Encore une fois pour limiter les dégâts niveau changement climatique, il va falloir se nourrir différemment. Donc pour travailler dans ce domaine, il y a tout ce qui est agro-écologie notamment, mais aussi tout ce qui est lié à la transformation et au conditionnement (consignes, épiceries zero dechet et bio, direct producteurs, amap…) ou encore les métiers de la cuisine (pour végétaliser les alimentations) 🌱

Pour te former :

Pour t’inspirer :

La banque / les assurances

On va pas se mentir c’est pas le secteur qui a la meilleure réputation vu qu’il investit encore beaucoup trop dans des trucs qui polluent. Maaaais comme le reste des secteurs : il va falloir le faire bouger. Et pour ça il faut des gens dedans.

Pour te former :

Pour t’inspirer :

L’associatif

Ouais c’est un secteur dans lequel c’est un peu plus évident : que tu veuilles faire de la sensibilisation, participer à des actions, du plaidoyer : il y a plein d’options !

Pour te former :

Pour t’inspirer :

Le sport

Si t’es accro à tes baskets et que tu te vois pas vivre sans ton équipe de volley, t’inquiète : « il faut inventer la transition écologique dans tous les secteurs », comme le répète Thibaut. Et y a plein de façons de travailler en lien avec le sport ET l’environnement ! Par exemple designer des équipements sportifs éco-conçus, organiser des manifestations spor tives engagées, mettre ton club sur la voie de l’éco-responsabilité, t’orienter vers des sports en pleine nature pour promouvoir des pratiques qui n’abîment pas cette nature… 🚵‍♀️ Niveau formation, on va pas se cacher que c’est un secteur très émergent, mais c’est pas impossible !

Pour te former :

Pour t’inspirer :

La communication / le marketing

Là, c’est assez simple, parce que la com ça peut se faire dans n’importe quel domaine. Mais, tu peux quand même te spécialiser un peu pendant tes études si tu le souhaites !

Pour te former :

Pour t’inspirer :

La tech / le développement web et logiciel

Rendre le secteur du numérique plus vert est un énorme enjeu aujourd’hui, parce que les data center consomment beauuucoup d’énergie (d’ailleurs, tu savais que chez NOWU on essaie de réduire notre empreinte numérique ?). Donc il va y avoir du taff !

Pour te former :

Pour t’inspirer :

Le design

N’importe quel truc à fabriquer doit pouvoir l’être de la manière la plus écolo possible dans une société qui a fait sa transition écologique. Et c’est là qu’intervient (par exemple) l’éco-conception 👀

Pour te former :

Pour t’inspirer :

L’enseignement / l’éducation

Pour un avenir vert, il faut bien éduquer les enfants et les jeunes aux enjeux écolo. On t’a déjà parlé de comment faire ça dans le domaine associatif avec de l’éducation au développement durable, mais tu peux aussi chercher à le faire en devenant prof dans des matières qui facilitent le fait de parler écologie (comme les SVT par exemple), ou en tant que prof te proposer pour être référent pour les éco-délégués par exemple.

Pour te former :

  • Un parcours de prof normal, à compléter si tu le souhaites par des études en écologie

Pour t’inspirer :

L’énergie

Encore un secteur où il sera pas compliqué de trouver du travail ! On le rappelle, il va falloir par exemple multiplier par 3 (au moins) la production d’énergie par les éoliennes ! D’ailleurs le gouvernement prépare une loi sur le sujet. Donc bref, le secteur des énergies renouvelables va recruter à tous les niveaux de diplômes, du bac pro au parcours d’ingénieur·es qui dure 8 ans !

Pour te former :

Pour t’inspirer :

La recherche

Y a plein de domaines dans lesquels il y a besoin de nouvelles connaissances pour réussir la transition écologique. Ça peut aussi bien porter sur la biologie et la biodiversité, que sur le système climatique ou encore la sociologie et l’économie pour comprendre comment change une société 🧐

Pour te former :

Pour t’inspirer :

Le social

Le GIEC lui-même le dit, comme le rappelle Thibaut : la transition écologique ne pourra pas être réussie si elle ne prend pas en compte la justice sociale. Justice sociale qui peut prendre plein de formes : s’assurer que les mesures écolo ne nuisent pas aux plus précaires, accompagner les personnes sinistrées ou déplacées par les catastrophes environnementales, construire la ville de demain pour qu’elle soit écolo ET inclusive, aider des personnes à se reconvertir quand leur domaine de travail initial nuit à l’environnement… Bref, pas poss de tout lister tellement le choix est vaste !

Pour te former :

Pour t’inspirer :

  • Un discours d’Andrew Harper, conseiller spécial de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés pour le climat

La santé

Les questions de santé sont directement liées aux questions écologiques (on te parlait d’ailleurs des liens entre ta santé et l’état de la planète ici). Sauf que le secteur semble résister : « Il n’ a pas répondu aux appels d’après les scientifiques qui ont publié un rapport sur l’enseignement supérieur, alors même que les étudiant·es veulent en parler et que c’est un domaine crucial ! » explique Thibaut. Mais le ministère va pousser toutes les formations dans la bonne direction : même la Première année de santé va devoir inclure au minimum un cours de culture générale sur les enjeux écolo. A voir donc, en attendant sache que santé physique ET psychologique sont concernées (coucou l’éco-anxiété).

Pour te former :

  • Un exemple : Les études de médecine, auxquelles tu peux désormais accéder avec une licence classique qui contient une mineure santé (par exemple, tu pourrais faire une licence de bio avec mineure santé, et ensuite faire des études de médecine)

Pour t’inspirer :

L’administration / la politique

Les pouvoirs publics sont ceux qui ont le pouvoir de faire évoluer les règles de la société, pour la rendre plus écolo. Donc c’est un secteur de choix pour bosser dans la transition écologique, que ce soit au niveau d’une petite ville, d’une administration comme l’Agence de la transition écolo, d’un ministère ou autre ! 🤓

Pour te former :

Pour t’inspirer :

Et pour t'orienter dans la transition écologique, n’oublie pas de regarder si…

  • Ton école/université est labellisée DD&RS : Le Label Développement durable et responsabilité sociale (DD&RS) lancé en 2015 permet de reconnaître l’engagement des établissements de l’enseignement supérieur dans la transition écologique et sociétale. Et pour l’obtenir, il ne suffit pas d’avoir des cours qui parlent écologie : la gestion des infrastructures du campus ou la parité au sein du personnel font aussi partie des critères d’obtention. Le gouvernement a d’ailleurs annoncé qu’il souhaitait faire du label DD&RS une référence dans les années à venir !
  • Ton école/université a signé l’Accord de Grenoble : Il répertorie les établissements de l'enseignement supérieur engagés dans la transition écologique (ex: sensibiliser les étudiants et inclure l'écologie dans les programmes, former les enseignant·es aux enjeux climatiques, réduire son empreinte carbone, verdir les campus, etc.) Ça peut être un gage de qualité au moment de choisir sa formation mais attention : l’Accord de Grenoble n’oblige pas un établissement signataire à remplir ses objectifs. C’est surtout un indicateur qui montre sa bonne volonté à agir.
  • Ton école/université et ta formation valident tes critères de sélection : encore une fois, tu auras tout le temps de choisir une spécialisation qui pourra t'amener à un job dans la transition écologique. Alors ne néglige pas d’autres aspects comme la ville où tu vas étudier, le niveau de ton école, le contenu des cours, le prix, etc. Une fois que tout ça est fait, n’hésite pas à te rendre aux journées portes ouvertes pour te renseigner auprès des enseignants ou des anciens élèves, c’est le best plan !
smiley
On se penche sur d’autres secteurs pour t'aider à trouver une formation ?
10 idées de job pour construire un monde plus écolo !

author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles
author image
Nicolas Quénard
The Lizard King