Accueil
Une mosaïque d'ordinateurs.
1 min

Quel bilan carbone pour le binge-watching ?

Dans le monde, le streaming émettrait autant en un an que :
  • Les émissions carbones annuelles du Brésil ( = beaucoup !)
  • Les émissions carbones annuelles de l’Espagne ( = moins)
  • Les émissions carbones annuelles de Malte ( = encore moins)

Réduire l'impact du streaming : y a des solutions ?

Les énergies renouvelables peuvent être une solution : faire fonctionner les serveurs avec de l'énergie 100% renouvelable te permettrait de prendre du bon temps et de la glace devant ton ordi sans penser à l'empreinte carbone de ta série 🥰 Mais ça risque de ne pas arriver tout de suite, la tâche est grande et complexe !

En attendant, tu peux changer tes habitudes (et nous aussi). Évidemment, arrêter le streaming serait compliqué et un peu difficile ! Alors voici quelques règles d'or pour un streaming plus vert :

  • Utiliser le WiFi plutôt que des données mobiles (4G), car il consomme jusqu'à 90 % d'énergie en moins.
  • Éviter le visionnage en HD car il nécessite 75 % de données, et donc d'énergie, en plus !
  • Regarder en streaming sur ton ordinateur plutôt que sur ta télé : encore une fois, tu consommeras moins d’énergie comme ça.
  • Télécharger ce que tu veux regarder plutôt que de le regarder en ligne, ça aussi, ça économise de l’énergie 💪
  • Ne pas hésiter à sortir le lecteur DVD de tes parents du placard et revoir tes classiques 🤓
10 tips pour réduire ton empreinte numérique !

The Shift Project
Libération - Le streaming sur Netflix : une empreinte carbone allégée ?
Les Échos - Le coût écologique faramineux du streaming vidéo
Greenpeace - La pollution numérique, qu’est-ce que c’est ?

author image
Juliette Lenrouilly
En train de manger