Accueil
1 min

Le programme environnement de Valérie Pécresse

Valérie Pécresse est (ou a été) la première femme :
  • Candidate à la présidentielle de son parti
  • Ministre du budget
  • Députée des Yvelines

C’est qui Valérie Pécresse ?

🗳️ Membre du parti Les Républicains (droite)
🧳 Présidente de la région Île-de-France
👩‍🎓 Haute-fonctionnaire* de formation

Son programme environnement

Faire en sorte que l’État + l’économie française atteignent la neutralité carbone en 2050 = ne pas produire plus d’émissions de gaz à effet de serre que ce qui peut être absorbé (par la Terre, ou par des technologies qui ne sont pas encore maitrisées)

Côté transport

  • Décarboner les transports (= les rendre moins polluants côté gaz à effet de serre 🚗💨) :
    • Remplacer les transports en commun fonctionnant au diesel, par des transports « propres » (par exemple électriques, mais aussi certains gaz, même si tous les carburants propres se valent pas)
    • Objectif 2035 pour que tous les véhicules neufs ne consomment plus d’énergies fossiles (= voitures, mais aussi camions, cars, bus, trains, deux roues, bateaux, petits avions)
    • 50% de biocarburants durables dans les plus gros avions
    • Développer les bornes de recharges pour les véhicules électriques
    • Développer la production de tous les modes de transport électriques
  • Simplifier les lois pour éviter que la justice annule des grands projets de transport ferroviaire après des années à bosser dessus, alors que les trains et voies ferrées émettent moins de gaz à effet de serre que les autres transports

Côté protection des écosystèmes

  • Avoir 10% du territoire sous protection forte* d’ici 20 ans
  • Signature d’un accord pour éradiquer les rejets de plastique en mer entre les pays riverains de la Méditerranée (= de l’Espagne au Maroc en passant par l’Italie, la Turquie...)
  • Mobiliser les citoyen·nes avec la mise en place d’une « Réserve Écologique » pour nettoyer les espaces naturels protégés, et faire de la prévention sur les sujets environnementaux 🤓

Côté transition écologique et économique

  • Créer une taxe carbone aux frontières de l’Union Européenne = faire payer une taxe sur les produits qui viennent de loin et/ou ne respectent pas certains critères environnementaux, au moment de leur arrivée en Europe
  • Instaurer une préférence européenne dans tous les contrats publics et privés pour favoriser nos circuits courts agricoles comme industriels = faire en sorte que les produits européens soient privilégiés par rapport aux produits non-européens 🇪🇺
  • Développer les incitations financières plutôt que les taxes pour décarboner la consommation = donner des récompenses pour des mesures écolo plutôt que de punir des mesures pas écolo ☝️ Par exemple aider financièrement à l’achat d’un véhicule ou d’une chaudière moins polluante, plutôt que de mettre des amendes ou de taxer plus les personnes qui en ont des plus polluant·es.
  • Fusionner le Livret A avec le Livret développement durable (= 2 types de compte sur lesquels tu peux mettre tes économies) pour mettre l’argent qui est dessus au service de la transition écologique (car ton argent, même tranquille sur ton compte, ne dort jamais vraiment) → Objectif 120 milliards d’euros de prêts destinés à la transition écologique 💰

PS : Résumé fait sous réserve de futurs ajouts pendant la campagne présidentielle

Petit récap

Ta réaction

Une réaction à son programme ?

Haute-fonctionnaire : Poste dans la haute fonction publique, c’est à dire au service de l’État dans de grandes administrations comme la Cour des comptes (= qui vérifie comment l’État dépense son argent) ou le Conseil d’État (= qui rend des avis juridiques) par exemple.

Protection forte : Aires protégées où les règles sont plus sévères, elles ne doivent par exemple accueillir aucune activité extractive (pêche, forages…) à l’exception de celles nécessaires à la vie des populations locales ou autochtones.

author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles