Accueil
5 min

Journée mondiale des abeilles : pourquoi (et comment) les sauver

………. Bzzzzzz 🐝

En 20 ans, le nombre d’abeilles mortes par an est passé de 5% à :
  • 15%
  • 30%
  • 50%


Une abeille, ça sert à quoi ?

Principalement à polliniser (récolter du pollen et le disperser dans la nature) pour que les fleurs puissent se reproduire. Grâce à ce procédé naturel, les abeilles permettraient la reproduction de 80% des espèces végétales de la planète (c’est pas rien !) et 1/3 de l’alimentation mondiale dépendrait de ce travail qu’elles accomplissent chaque jour.

Concrètement, sans la pollinisation, on aurait plus difficilement accès à certains aliments : les pommes, les poires, les carottes, les oignons, les brocolis, les melons, le café…Tout ça : ciao ! Donc merciii 🙏

En Chine 🇨🇳 il existe des hommes-abeilles pour :
  • S’occuper des ruches
  • Polliniser à la main
  • Détruire l’humanité


Pourquoi les abeilles disparaissent ?

À cause des pesticides

Aussi appelés produits phytosanitaires → en gros, ils sont utilisés pour protéger les cultures des parasites, des champignons, des mauvaises herbes et de certains insectes, ce qui affecte évidemment beaucoup les abeilles 😢

En particulier une certaine catégorie, les néonicotinoïdes → ce sont des produits chimiques qui affectent le système nerveux des abeilles. Elles sont désorientées et ne retrouvent plus le chemin de leur ruche.

Ils sont interdits en Europe depuis 2018 mais certains pays (dont la France) font parfois des exceptions. Plusieurs pétitions (ici et par exemple) sont en cours pour demander leur interdiction définitive.

À cause du manque de nourriture

Entre la suppression des haies (zone de nourriture privilégiée pour les abeilles) et une agriculture devenue intensive, simplifiée, où les plantes fleurissent à la même saison, la plupart des abeilles se retrouvent confrontées à un désert de fleurs (et de pollen) pendant tout une partie de l’année.

En c’est pas fini : les pesticides empoisonnent aussi le peu de nourriture qu’il leur reste et qu’elles se forcent à manger pour survivre mais elles en meurent après #voilàvoilà

Mais c’est avec le nectar des fleurs que les abeilles fabriquent du miel. Donc sans fleurs, pas de miel au menu 🍽

Important à prendre en compte aussi : le miel fabriqué par une abeille sert à nourrir les générations suivantes. En gros c’est comme si tu étais nourri avec une soupe que ton arrière-arrière-arrière-grand-mère avait préparé pour toi ! Donc si tu prends en compte le fait que nous (les humains) on leur prend déjà une partie de leur nourriture pour mettre sur nos tartines + que les réserves de miel s’amenuisent peu à peu à cause du manque de nourriture = la fin des abeilles (déso pour la déprime)


Et l’apiculture* dans tout ça ?

En fait, l’élevage est en même temps une bonne et une mauvaise chose pour les abeilles

Déjà, il faut savoir qu’il existe 2 sortes d’abeilles :

  • Les domestiques (ou mellifères)
  • Les sauvages

👉 Les abeilles sauvages sont en concurrence avec les domestiques pour accéder à la nourriture. Mais comme les abeilles domestiques sont de plus en plus nombreuses avec l’apiculture, elles accaparent toutes les fleurs, et les abeilles sauvages sont de moins en moins nombreuses car elles n’ont plus assez à manger.

Pourtant, les abeilles d’élevage sont bien plus vulnérables et s’adaptent de moins en moins aux nouvelles conditions de vie. Pourquoi ? Parce que certaines pratiques apicoles les affaiblissent :

  • La proximité entre abeilles dans les ruches en bois favorise la propagation de parasites / maladies
  • L’importation massive de reines (pour peupler les colonies) venues de pays étrangers fragilisent les abeilles → ça provoque un brassage des espèces mal contrôlé → ce qui affaiblit l’ADN de l’abeille française (qui est la plus adaptée pour survivre dans son environnement)



····················

🧐 On fait quoi ?

  • L’Association Apicool peut t’apprendre à avoir une ruche dans ton jardin (pour choper du miel ou juste pour apprendre à vivre avec) et favoriser la préservation des abeilles.

  • Si un essaim* s’installe pas loin de chez toi, tu peux contacter n'importe quel apiculteur qui le capturera pour peupler ses propres ruches. Mais il faut agir vite pour ne pas que les abeilles s'installent trop confortablement et qu’il devienne difficile de les déloger. Sinon il faudra les tuer et c’est paaas ce qu’on veut.

  • Si tu jardines un peu, tu peux planter un (ou plusieurs) arbre mellifère → ceux que les abeilles peuvent butiner. Il y a le saule, l’érable, le marronnier, le tilleul et les arbres fruitiers.

  • Ça marche aussi avec les plantes : l’ail des ours, le trèfle, le pissenlit, la lavande, le romarin et le thym.

  • En complétant tout ça avec d’autres végétaux venus d’Asie ou d’Amérique du Nord (qui ont des floraisons plus tardives) il serait possible de donner de la nourriture aux abeilles sur une plus longue période de l’année.

  • À Oslo, en Norvège, une autoroute des abeilles a vu le jour. L’idée est de planter une grande variétés de fleurs sur tout l’espace libre en bordure des autoroutes pour que les abeilles bénéficient d’une vaste zone d’alimentation riche et variée.

····················



🔎 Dico

Apiculture : Élevage d’abeilles mellifères pour produire du miel.

Essaim : Groupe d’abeilles, d’insectes, en vol ou posés.

L’apiculture, ça protège les abeilles ?

👀 Sources

Être avec les abeilles (2021)
CNRS - Pourquoi les abeilles disparaissent
ANSES - La santé des abeilles
We Demain - Dix solutions simples pour sauver les abeilles, espèce en voie d’extinction

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King