Pourquoi protéger la biodiversité, c’est important ?

5 min
Esther Meunier
Quelle part des espèces animales et végétales est menacée ?
  • 5%
  • 25%
  • 50%

La biodiversité (aka la diversité des espèces, des écosystèmes* qui les abritent, la variété des individus d’une même espèce…) s’appauvrit beaucoup trop vite 😦

C’est quoi le problème ?
  • Sans biodiversité, pas de médocs
  • Sans biodiversité, pas à manger
  • Sans biodiversité, pas de Crocs Balenciaga

Évidemment, effacer de la surface de la terre un paquet de ses colocataires ça se fait pas, déjà.

Mais aussi : l’humain dépend de ces fameux colocs. Lui aussi il fait partie de ces écosystèmes qu’il est en train de détruire, ce qui commence déjà à lui retomber dessus 😬


Chute de la biodiversité = difficultés pour se nourrir

Quelle part des récoltes dépendent des abeilles et autres animaux ?
  • 25%
  • 50%
  • 75%
La qualité des récoltes diminue sur :
  • 11% de la surface terrestre
  • 23% de la surface terrestre
  • 42% de la surface terrestre

En gros, la biodiversité est essentielle à l’alimentation des humains (cc c’est nous) sur plein de points, comme :

  • La pollinisation donc (merci les abeilles et autres 🦋).
  • La richesse des sols aussi (merci les vers de terre, champignons souterrains, etc).
  • La lutte contre les parasites qui s’attaquent aux récoltes (merci les coccinelles qui mangent les pucerons, mais c’est qu’un exemple).
  • La lutte contre les maladies → quand il y a une grande diversité d’espèces + une grande diversité à l’intérieur d’une même espèce, il y a plus de chances que les cultures résistent aux maladies, s’adaptent à la sécheresse, etc, parce que les individus les plus forts vont résister et transmettre ça aux futures graines ! Sauf que même dans les espèces qu’on mange, la biodiversité diminue et donc la sécurité alimentaire avec (mais il y a des initiatives pour lutter contre ça 🤞).
  • La pêche (ben oui moins de poissons dans les océans, c’est moins à manger pour les gens qui s’en nourrissent. Et pour certaines populations c’est même un de leurs principaux apports de protéines !).


Moins de biodiversité = plus difficile de lutter contre les effets de la pollution

Quelle part des émissions carbone est absorbée par les écosystèmes ?
  • 20% de ce qui est émis par les humain·es
  • 40% de ce qui est émis par les humain·es
  • 60% de ce qui est émis par les humain·es

Que ce soit sur terre ou en mer, ces écosystèmes bons pour la biodiversité et le climat peuvent aussi nous protéger face aux effets du changement climatique et de la pollution (qui pour faire une team avengers biodiversité ?). Par exemple :

  • Les espaces végétalisés (type jardins), les zones humides (type marais), les forêts etc. contribuent à faire descendre les températures (y compris en ville) ! Et on va un peu en avoir besoin.
  • Les récifs coralliens et beaucoup d’écosystèmes côtiers (comme les mangroves ou marais) permettent aussi de protéger de l’érosion, des inondations et des ouragans les 100 à 300 millions de personnes qui vivent en bord de mer 💪
  • Les écosystèmes ont un rôle de filtre : ils assainissent l’eau et l’air, limitent la présence de polluants !
  • Ils permettent aussi de réguler la distribution d’eau : les sols perméables absorbent les pluies, les tourbières et zones humides stockent et redistribuent l’eau, et peuvent être de bonnes protections en cas d’incendies… Ils ont vraiment tout pour plaire.


Une biodiversité en bonne santé = une humanité en bonne santé

Combien de personnes se soignent avec des remèdes naturels ?
  • 1 milliard
  • 2,5 milliards
  • 4 milliards

Côté santé, protéger la biodiversité permet notamment :

  • De se soigner donc, et de découvrir de nouveaux remèdes (70% des medocs contre le cancer sont des produits naturels ou inspirés par la nature !)
  • De limiter l’apparition et la propagation de nouvelles maladies comme les zoonoses (les maladies qui se développent chez des animaux puis se transmettent à l’homme, coucou le Covid)
  • D’avoir une alimentation saine
  • De prendre soin de sa santé mentale, parce que la nature est aussi une source d’inspiration, d’apprentissages… Elle peut aussi faire partie de l’identité et de la culture de certaines personnes très liées à leurs territoires → c’est plus dur à calculer mais c’est un vrai truc même si ça sonne un peu hippie !

Bref, la biodiversité, c’est notre alliée 👯‍♀️



····················

🧐 On fait quoi ?

L’IPBES, un groupe d’expert·e internationaux sur la biodiversité, dit qu’il va falloir une vraie coopération internationale pour y limiter la chute de la biodiversité, mais que les solutions existent 🤝 Il faut lutter en priorité contre :

  • Le changement d’usage des terres (quand des zones humides sont transformées en zones agricoles par exemple, ou que de grands complexes industriels sont bâtis et artificialisent les sols*)
  • La pollution des eaux, des airs, des sols (de tout quoi)
  • La surexploitation des ressources
  • Le changement climatique
  • Les espèces invasives (des espèces introduites dans un milieu alors qu’elles n’y appartiennent pas de base et qui finissent par tout coloniser au détriment de la biodiversité locale)

À ton niveau, tu peux :

  • Consommer moins de viande et de poisson
  • Éviter de tondre, pour préserver les ptites bêtes qui vivent dans l’herbe
  • Mettre une clochette à tes animaux de compagnie pour qu’ils nuisent moins aux oiseaux et rongeurs par exemple (ça leur permet de s’enfuir !)
  • Créer une zone de biodiversité sur le bord de ta fenêtre, de ton balcon, ou dans ton jardin
  • Inciter ta mairie à préserver ou à restaurer des espaces de végétation et des abris pour la biodiversité (comme des mini-forêts)
D’autres idées ?

····················



🔍 Dico

Écosystème : Espace défini par des caractéristiques précises (température, humidité…), qui réunit des êtres vivants + leur environnement + les interactions entre tout ce petit monde.

Artificialisation des sols : Transformer un sol naturel, agricole, forestier en y construisant des habitats, commerces, routes... qui impermabilisent les sols.

Protéger 30% de la nature, c'est vraiment utile ?

👀 Sources

IPBES, Rapport de l’évaluation mondiale de la biodiversité et des services écosystémiques
FAO, « La biodiversité, si cruciale pour notre alimentation et notre agriculture, disparaît de jour en jour »
ONU, « Global Land Outlook 2 »
ONU/Decade on restauration, « Les écosystèmes d’eau douce »
Office français de la biodiversité, « Les bienfaits de la biodiversité sur notre santé »
On est prêt, « Ma to do pour protéger la biodiversité »

author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles