Métavers : quand le virtuel pollue la réalité

5 min
Nicolas Quénard& Pauline Vallée
Qui a inventé le mot « métavers » ?
  • Un écrivain
  • Un ingénieur
  • Un scénariste


Le métavers, c’est quoi ?

Test pop culture : quel film met en scène un métavers ?
  • Dune
  • Ready Player One
  • Interstellar

☝️ Petite précision : il n’existe pas de définition officielle d’un métavers. Dans cet article, on l’a défini comme un monde virtuel dans lequel tu pourrais te connecter et vivre plein d’expériences virtuelles sous forme d'avatar (faire du shopping, voir des concerts…).

Bref, tu t’en doutes, c’est un projet colossal qui intéresse plein de multinationales comme Facebook (et son fameux « Meta ») mais aussi TikTok, Microsoft, Amazon, etc.

Le président français Emmanuel Macron a même proposé de créer :
  • Un métavers européen
  • Un métavers français
  • Un métavers rien que pour lui


Quel serait le potentiel impact d’un métavers sur l’environnement ?

C’est impossible d’estimer précisément la pollution liée à un métavers, pour la simple et bonne raison que… Ça n’existe pas encore 🤷

« On ne sait pas combien de personnes seront équipées de casques de réalité virtuelle (VR) par exemple, ou l’impact environnemental des serveurs informatiques* qui vont faire marcher tout ça », explique Frédéric Bordage, fondateur du collectif Green IT.

Si on part du principe que les futurs métavers seront des mondes dans lesquels tu pourrais évoluer grâce à un casque VR et des objets connectés, c’est quand même possible d’estimer certaines choses.

Par exemple, selon les chiffres de Green IT, un casque VR aurait à peu près le même coût environnemental qu’un smartphone.

Même problème pour les objets connectés, rappelle Hugues Ferreboeuf, chef de projet Numérique chez The Shift Project : « La création d’un métavers sera sûrement accompagnée d’une multitude d’autres objets connectés que l’on va devoir fabriquer, connecter et alimenter en énergie. »

Aujourd’hui, combien d’objets connectés dans le monde ?
  • 8 milliards
  • 10 milliards
  • 20 milliards

Bref, si métavers il y a, le gros (→ entre 2/3 et 3/4) de son impact environnemental viendrait de la fabrication de nouveaux appareils électroniques selon Green IT. Comme tu l’as vu au-dessus, pour en produire, il faut beaucoup de ressources, dont des métaux critiques (cobalt, lithium…), présents en petite quantité sur Terre, et dont l’extraction est très polluante.

Le reste de l’impact sera dû à l’énergie que vont consommer les casques de VR + les objets connectés associés + les serveurs pour faire tourner le monde virtuel.


Du coup… le métavers, c’est vraiment une bonne idée ?

Un des arguments « pour » le métavers est qu'il permettrait d’éviter des émissions de gaz à effet de serre (et donc lutter contre le changement climatique) en réduisant les déplacements physiques. Par exemple : plutôt que prendre ta voiture pour aller acheter une paire de chaussure, t’as juste à te rendre dans la version virtuelle de la boutique dans le métavers pour les essayer sur ton avatar !

Mais c’est difficile de prévoir à l’avance si ça aura réellement un impact positif… et si cet impact positif compensera les impacts négatifs 👀

Pour Frédéric Bordage comme Hugues Ferreboeuf, tout est une question de choix. Choix qui devrait être fait, si possible, avec les citoyen·nes et les États, et pas uniquement par les GAFAM*.

Frédéric Bordage : « Il ne nous reste un stock que 30 ans de ressources naturelles non renouvelables encore accessibles. Est-ce qu’on a vraiment besoin de se promener dans un métavers qui utilise ces ressources critiques, alors qu’elles sont essentielles pour se soigner ou modéliser le climat ? »

Hugues Ferreboeuf : « Ce n’est pas impossible d’imaginer une version ciblée du métavers avec un impact moindre sur l’environnement. Tout dépend de l'objectif qu'on lui donne : pousser à toujours plus de consommation, qui est à la source des dégâts environnementaux, ou faciliter la mise en place de nouveaux modes de vie responsables. »

Et toi, qu’est-ce que t’en penses ?
  • Carrément pour !
  • Ça serait ouf mais bon… Écologie first
  • Totalement coooooooontre
Voilà comment prendre soin de ton tel et le garder plus longtemps

🔍 Dico

Serveur : Système qui peut stocker de grandes quantités de données informatiques (indispensable pour faire tourner des sites ou des jeux vidéo par exemple).

GAFAM : Acronyme de Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft, qui désigne en gros les groupes les plus puissants du secteur numérique.


👀 Sources

Interview de Frédéric Bordage, fondateur du collectif GreenIT
Interview d’Hugues Ferreboeuf, chef de projet Numérique chez The Shift Project
The Shift Project - Impact environnemental du numérique : Tendances à 5 ans et gouvernance de la 5G
ADEME - Les impacts du smartphone
Forbes - Emmanuel Macron souhaite le développement d’un métavers européen

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King
author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro