Les meilleurs mangas spécial environnement #1

3 min
Nicolas Quénard& Pauline Vallée
Les mangas, ça te parle ?
  • Je suis un·e grand·e fan 😍
  • Jamais testé 😕
  • Le truc qui se lit à l’envers ? 🙄

On ne va pas se mentir : les mangas, c’est cool 🔥 Peu importe tes goûts, il y en aura toujours un pour te faire vibrer ! Bonus : c’est aussi un bon moyen de s’informer autrement.

Tu nous vois venir → On t’a préparé une petite liste (non exhaustive) des meilleurs mangas qui parlent d’environnement.


N°1 : Parasite

De Hitoshi Iwaaki
1988

Pour : S’interroger sur la place de l’Homme sur Terre

On démarre avec un classique qui a traversé les années sans prendre une ride ! Parasite te plonge dans le quotidien de Shin’ichi, un lycéen timide dont le bras droit va être parasité par une forme de vie extraterrestre appelée Migi. Ensemble, ils devront apprendre à coexister et tenter d’élucider l’origine des horribles meurtres qui sont perpétrés autour d’eux.

Alors, ça te donne envie ?
  • Je file direct m’acheter la série complète !
  • Bof, je préfère My Hero Academia
  • Euh… Il est où le rapport avec l’écologie là ?

BONUS

  • Au-delà de son aspect bien gore et horrifique, la série aborde plusieurs thèmes environnementaux forts. Par exemple l’empathie et l’importance de vivre en harmonie avec les autres espèces présentes sur la planète. Tout ce à quoi on aspire en ce moment, non ? 😌
  • La série a été adaptée en animé : tu peux la regarder sur Crunchyroll. Parasite a aussi eu le droit à son spin-off 30 ans après sa première publication : Parasite Reversi (2018). Pour ceux qui n’en auraient pas eu assez ! 📚


N°2 : Les enfants du temps

De Makoto Shinkai et Wataru Kubota
2020

Pour : Comprendre à quoi ressemble un « dérèglement » climatique

Hodaka, 16 ans, débarque à Tokyo. La capitale japonaise est victime d’un étrange phénomène : il pleut quasiment tout le temps. Avec son amie Hina, ils montent alors un business très « post-effondrement » : faire apparaître le soleil pour leurs clients. Alors oui, ok, il y a une petite histoire de magie derrière. Mais n’empêche, Les enfants du temps donne un avant-goût réaliste de ce à quoi pourrait ressembler un monde en plein dérèglement climatique.

BONUS

  • Ce manga est l’adaptation d’un film du même nom (bande-annonce ici), sorti en 2019 en France. 🤞🤞 pour qu’il soit bientôt disponible en streaming !


N°3 : Ma vie dans les bois

De Shin Morimura
2015

Pour : Parler de sobriété volontaire* de façon humoristique

2005 : Shin Morimura est un mangaka de 50 ans en manque d’inspiration et blasé par sa vie de tokyoïte. Sur un coup de tête, il décide de tout plaquer et s’embarque dans un projet un peu wtf : celui de vivre en pleine forêt. Accompagné de son chien et de son épouse, il va très vite se rendre compte que la vie en autonomie, c’est pas si simple 🏕

BONUS

  • C’est un manga autobiographique ! Shin Morimura n’avait rien d’un Robinson Crusoé et pourtant ça fait plus de 10 ans qu’il vit dans sa maison dans les bois
  • C’est drôle et ça c’est toujours bien ✌️


N°4 : Silver spoon, la cuillère d’argent

De Arakawa Hiromu
2011

Pour : Mieux comprendre comment travaillent les agriculteur·rices

Yûgo, ancien intello, commence les cours dans un lycée agricole en pleine campagne japonaise. Il est au départ assez méprisant vis-à-vis des autres élèves et du travail à la ferme (en résumé : « tous des bouseux »). MAIS il va vite comprendre que ce sont des métiers à la fois physiques et hyper techniques.

BONUS

  • Si tu es connaisseur·euse, les dessins vont te rappeler quelque chose → La mangaka derrière Silver Spoon n’est autre que la maman du célébrissime Fullmetal Alchemist !


N°5 : Nausicäa de la Vallée du vent

De Hayao Miyazaki
1982

Pour : Une bonne intro à l’écoféminisme* (si tu sais pas ce que c’est, on t’explique là)

Bond de plus 1000 ans dans le futur. La société industrielle a ravagé la Terre. Elle est recouverte d’une forêt toxique peuplée de très grosses bestioles mutantes (phobiques des insectes s’abstenir). Les humains restants font ce qu’ils savent faire de mieux, aka la guerre. La princesse Nausicäa propose une autre voie : coopération et harmonie avec la nature. Un grand classique, ultra-visionnaire sur notre société.

BONUS

  • Tous les ingrédients du film Ghibli sont là : ode à la nature, héroïne ultra-badass, dessins magnifiques. Pas étonnant que son auteur (Hayao Miyazaki himself) l’ait adapté au cinéma en 1984.
  • Si tu cherches le film, il est dispo sur Netflix !

🧐 On fait quoi ?

  • Si tu veux te procurer un de ces petits bijoux, tu peux te rendre dans le magasin spécialisé le plus proche de chez toi. Ça fiche la paix à ton empreinte carbone (eh oui, se faire livrer ses mangas à la maison pollue plus qu’aller les acheter en magasin !) et puis c’est toujours sympa de parler avec des libraires passionné·es 🙂
  • Tu peux également les lire en scan (de manière légale hein) ou tenter de les trouver en bibliothèque, on ne sait jamais ! 😉
Les docus sur l’environnement à binger pour avoir les bases #1

🔍 Dico

Sobriété volontaire : Mode de vie où une personne réduit sa consommation de biens matériels et tend vers plus de simplicité.

Écoféminisme : Courant de pensée qui établit un lien entre l’oppression des femmes et l’oppression du monde naturel (toutes deux exercées par un système patriarcal).

👀 Sources

Nautiljon
Manga-news

📸 Crédits

Nibariki / Tokuma Shoten / Collection ChristopheL via AFP

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King
author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro