Télétravailler en jogging, bon pour la planète ?

2 min
Nicolas Quénard
Le télétravail, c’est :
  • Cool. Je reste à la maison 🏠
  • Nul. Je préfère bosser sur place 🏢

On parle de quoi ?

Télétravailler (aka le TT) = bosser autre part que dans ton entreprise/ton université.

Depuis 2 ans, cette pratique a explosé avec le Covid-19, le confinement, etc. → Selon l’Organisation Internationale du Travail, il y avait 17% de la population active en télétravail dans le monde en 2020 (VS 8% avant la pandémie !)

Plusieurs études affirment même que travailler depuis chez soi serait top pour l’environnement. Voyons si c’est vrai 👇


C’est vraiment une bonne idée ?

  • En ce qui concerne la pollution des transports ? Carrément ! D’après le WWF, 50% des émissions de CO2 des entreprises seraient dues aux déplacements professionnels (voyages d'affaires, trajets domicile-bureau, etc). En les limitant grâce au télétravail, on réduit considérablement les émissions de gaz à effet de serre* ! 🧑‍💻

  • Côté ⚡️ → les infrastructures (bureaux, éclairages, ascenseurs, chauffage, climatisation…) des entreprises = 25% de leur empreinte carbone annuelle. Grâce au télétravail, ces bâtiments consomment moins d’énergie et polluent peu.

  • Le travail à distance permet aussi une forte réduction des déchets d'une entreprise (papiers, cartouches d’encre, emballage à usage unique, gaspillage alimentaire des cafétérias, etc.).

  • Une étude britannique explique aussi que si toutes les personnes dans le monde capables de travailler à domicile le faisaient seulement une fois par semaine → Ça provoquerait une baisse des émissions de CO2 équivalente à celles de Londres en une année 😲

  • Les gens qui travaillent depuis chez eux ont tendance à augmenter leurs déplacements privés (en voiture) → Accompagner les enfants à l'école, faire ses courses, les loisirs, etc. Tout ça génère la même pollution que pour se rendre au travail.

  • Le télétravail réduit l’empreinte carbone* des transports uniquement si le trajet domicile-bureau est supérieur à 6 km.

  • Le télétravail implique de consommer plus d’énergie chez soi (chauffage, éclairages, charger son ordi, faire fonctionner l’imprimante, etc) → Ici on parle plus d’économies d’argent : avec le télétravail, certains coûts énergétiques qui devraient être à la charge des employeurs reviennent aux salariés.

  • Travailler à la maison – sur Internet avec son ordi ​​– implique parfois d’acheter du matériel supplémentaire (👎 pour l’empreinte numérique). Et puis si tout le monde bosse depuis chez soi, ça peut provoquer des saturations de réseaux, surtout quand tout le monde utilise des logiciels gourmands en ⚡️comme Zoom, Google Meet, tu connais…



····················

🧐 On fait quoi ?

  • Au final, télétravail = piste intéressante pour réduire les émissions de CO2 mais pas remède miracle ! En plus, il n’est réservé qu’à quelques professions (bosser dans un restaurant en télétravail... ? 🧐)

  • Les entreprises peuvent proposer des solutions adaptées à leurs employé·es. Surtout en ce qui concerne la mobilité → covoiturage, délocalisation dans des espaces de coworking, incitation à la pratique du vélo ou mise en place de navettes, les alternatives ne manquent pas ! ☝️

  • Tu télétravailles ? Quelques astuces pour bosser de la manière la plus eco-friendly possible :

Mets tes sites préférés en favoris → une recherche Google = 7g de CO2 émis.

Limite le poids de tes réunions visio en privilégiant l’audio plutôt que la vidéo.

Modère ta conso de vidéo en streaming = elles représentent 60 % du flux mondial de données et sont responsables de 1% des émissions mondiales de CO2 ! À la place, tu peux désactiver la lecture automatique, privilégier la musique téléchargée aux clips, et choisir une résolution vidéo réduite…

Utiliser le (la ?) Wifi plutôt que la 4G sur ton téléphone.

10 tips pour réduire ton empreinte numérique

····················


🔍 Dico

Gaz à effet de serre : Gaz qui absorbent une partie des rayons solaires et les distribuent sous forme de radiations au sein de l'atmosphère (phénomène d’effet de serre).

Empreinte carbone : Indicateur qui mesure l’impact d’une activité sur l’environnement (en particulier les émissions de gaz à effet de serre)


👀 Sources

Ademe
Syntec
Save4planet
Le Monde

NOWU = 1 article par jour
Reviens demain 🙌
author image
Nicolas Quénard
The Lizard King