une tirelire en forme de planète Terre

LA BASE 😎 Le coût du changement climatique

5 min
Esther Meunier
Combien coûteront les inondations de juillet dernier à l’Allemagne ?
  • 400 millions d’euros
  • 2,5 milliards d’euros
  • 6 milliards d’euros

Pour te donner une idée, c’est ce que gagnerait une personne au SMIC en… 320 000 ans, à peu près. C’est aussi pas loin du budget 2021 du ministère des affaires étrangères en France. En gros : ce n’est pas rien 😬

Ce chiffre n’a rien d’exceptionnel. L’ONG Christian Aid a ainsi estimé que les 10 catastrophes climatiques les plus dévastatrices en 2020 (des multiples cyclones, aux méga-feux, en passant par les invasions de criquets) ont causé des dégâts estimés à environ 120 milliards d’euros !

Et le problème, c’est que ce genre d’événements climatiques va se multiplier à mesure que la planète se réchauffe.


Combien le changement climatique va-t-il coûter ?

Le dérèglement du climat va avoir de nombreux impacts sur l’économie. Par exemple :
👉 Les dommages matériels causés par les tempêtes
👉 Les baisses de rendements pour l’agriculture ou la pêche
👉 Les dépenses de santé liées aux maladies et vagues de chaleur
👉 L’engloutissement de certains territoires avec la montée des eaux

Tout cela risque de coûter très, très cher, et ça fait longtemps qu’on le voit venir.

Le rapport Stern a été publié dès 2006. Il estimait que si rien n’était fait pour limiter les dégâts, les dommages provoqués par le dérèglement climatique atteindraient au cours des deux prochains siècles 5 à 20% du PIB* mondial de 2005 🙈

Malgré ce scénario déjà pessimiste, d’autres études ont été menées depuis. Par exemple, celle de la Warwick University publiée en 2020 est encore plus alarmiste. Elle estime que par rapport aux précédentes estimations...

Les dommages supplémentaires pour les 200 ans à venir s’élèveront à :
  • 10 à 50 millions de dollars
  • 10 à 50 milliards de dollars
  • 10 à 50 trillions de dollars

La raison : les calculs précédents n’auraient pas pris en compte les variations extrêmes de température d’une année sur l’autre, mais seulement une augmentation moyenne.


Des calculs risqués

De manière générale, il est en fait très difficile de prévoir le montant exact des pertes occasionnées par le changement climatique. Notamment parce que savoir exactement quelles seront ses conséquences, c’est compliqué !

Mais ce qui est sûr c’est que :
  • Les pertes seront très élevées
  • Elles dépendront des décisions prises
  • Plus on agira moins l’addition sera salée
  • Tout ça à la fois !


Agir contre le dérèglement climatique : ça aussi c’est cher ?

On divise souvent les “solutions” au changement climatique en deux catégories :
👉 L’atténuation ( = le fait de limiter le changement climatique en réduisant nos émissions de gaz à effets de serre)
👉 L’adaptation ( = le fait de s’adapter, pour « faire avec » le changement climatique une fois que ses conséquences se font sentir)

Agir pour limiter le réchauffement climatique à environ 2°C (par rapport à l’ère pré-industrielle) plutôt que de ne rien faire permettrait d’économiser… 2,5 trillions de dollars. Et si tu te souviens bien, un trillion, c’est énorme.

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a même fait des estimations selon différents scénarios qu’on peut voir dans ce graphique :

Graphique : Coût du changement climatique en pourcentage du PIB
Graphique : En l'absence de mesures d'atténuation et d'adaptation, le changement climatique coûtera 11% du PIB en 2100
Graphique : en cas de mesures d'atténuation et d'adaptation optimale, le changement climatique coûtera 4% du PIB en 2100

On voit ici que les mesures d’adaptation et d’atténuation (là où il y a du blanc et bleu), bien qu’elles aient un prix, permettent de réduire énormément les coûts du changement climatique, comparé au scénario où il n’y a ni l’une ni l’autre (celui qui est tout rouge) !

Sans compter que de nouvelles études comme celle menée par la Warwick University ont revu ces estimations à la hausse. D’après le professeur Calel, qui y a participé :
« Les bénéfices de ces investissements seront bien plus grands que ce que l’on pensait auparavant. »



····················

🥜 En bref

Tu commences peut-être à le comprendre : quoi qu’il arrive, le réchauffement climatique va coûter beaucoup d’argent, que ce soit :

  • Pour faire face à ses conséquences si on ne fait rien pour s’en prémunir
  • Ou parce qu’il faut de l’argent pour tenter de l’atténuer et de s’y adapter.


🧐 On fait quoi ?

Évidemment les politiques à mettre en place sont multiples, mais voici quelques exemples piochés dans les travaux de recherche que l’on a cités :
💡 Cesser de subventionner les énergies fossiles
💡 Investir dans des infrastructures qui supporteront mieux les événements climatiques extrêmes
💡 Mettre en place des budgets pour venir en aide aux millions de personnes qui seront déplacées
💡 Organiser une meilleure coopération internationale
💡 Revoir nos régimes alimentaires (l’échelle individuelle, ça compte aussi !)

D’après toi, que va choisir l’humanité ?
  • De freiner ses émissions et de s’adapter ! 💪
  • De faire comme si de rien n’était ! 🙈
  • Un peu des deux j’imagine ! 🤨

····················



😎 T’en veux plus ?

Voilà quelques suggestions de choses à lire, voir ou écouter pour encore mieux comprendre le lien entre économie et climat !

  • Prends 4 minutes pour regarder cette vidéo de Brut sur le Green New Deal, cette idée qui permettrait d’investir dans la transition écologique
  • Tu peux aussi écouter cette émission d’une heure de France culture sur le lien économie/écologie
  • À lire aussi, ce décryptage très intéressant de Good Planet sur la pertinence - ou non - des calculs qui donnent un prix au changement climatique


🔍 Dico

PIB : Produit Intérieur Brut, unité de mesure de la richesse d’un pays.



👀 Sources

Christian Aid
Rapport Stern
OCDE
Warwick University
Ministère de l’économie, de la finance et de la relance
Reuters

Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles