Un jeune tient une pancarte "We need a change"

La COP26 arrive pour mettre en place un plan de bataille côté climat

2 min
Esther Meunier

C’est quoi la COP26 ?

  • La 26e Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (à ne pas confondre avec la COP15 dédiée à la biodiversité)
  • Ça se passe du 31 octobre au 12 novembre 2021
  • 197 pays membres de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques participent
  • Objectif : fixer les objectifs mondiaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Elle aura lieu…
  • À Glasgow (Écosse)
  • À Milan (Italie)
  • À Johannesburg (Afrique du Sud)

Elle sert à quoi la COP26 ?

Première chose à savoir : « COP », c’est pour « Conférence des parties », c’est-à-dire les États qui ont signé la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

En gros : les gouvernements se réunissent pour mettre en place un plan de bataille contre le changement climatique !

Après une année blanche en 2020 pour cause de COVID19, ce rituel international revient cette année et il y a du taf !



Bon à savoir : la COP26 est une COP spéciale

On rembobine un petit peu : en 2015, a eu lieu la COP21.

Après des semaines de négociation, elle a débouché sur :
  • L’Accord de Paris
  • Le protocole de Kyoto

Cet accord dit qu’il faut réduire les émissions mondiales pour limiter le réchauffement global à +2°C maximum par rapport à 1850-1900 (et si possible +1,5°C 💪).

Pour atteindre ces objectifs, les États doivent tous les 5 ans revoir leurs ambitions à la hausse et soumettre des « Contributions déterminées au niveau national » = le plan de chaque pays pour réduire ses émissions de gaz à effets de serre.

La COP26 se tient 5 ans après la COP21 et la signature de l’Accord de Paris → c’est donc le moment pour les États de réaffirmer leur engagement et d’améliorer leurs politiques ! C’est très important parce que jusqu’ici, les actions qu’ils ont annoncées ne suffisent pas à atteindre les objectifs fixés. Comme l’a montré le GIEC dans son dernier rapport, sur notre trajectoire actuelle, les températures augmenteront de 2,8 à 5,7°C d’ici à 2100 par rapport à 1850 (et on a 3 ans pour limiter les dégâts) 🥵



Concrètement, c’est quoi les objectifs de la COP26 ?

Pour revenir sur une meilleure trajectoire niveau hausse des températures, les pays doivent se mettre d’accord pour :

  • Atteindre la neutralité carbone en 2050 et ainsi limiter le changement climatique
    Pour ça il faudrait entre autres sortir des énergies fossiles, stopper la déforestation, accélérer le passage aux véhicules électriques... 🚗
  • S’adapter au changement climatique (car quoi qu’il arrive, on ne parviendra pas à l’annuler totalement)
    Ça veut dire par exemple : rendre les territoires qu’on habite et qu’on cultive plus résistants face aux intempéries extrêmes en créant des villes éponges par exemple, mettre en place des systèmes d’alarme, protéger les écosystèmes, etc. 🌳
  • Trouver l’argent pour atteindre ces objectifs
    À la base, les pays se sont engagés à trouver et investir 100 milliards de dollars par an pour le climat. Pour l’instant, ils en sont loin. Il y a aussi un gros sujet de solidarité entre les pays : tous n’ont pas les mêmes moyens financiers pour agir, et il faut donc redistribuer les $$ qui permettront de lutter mondialement
  • Finaliser les règles d’application de l’Accord de Paris
    Pour que chacun sache quels sont les outils et les mécanismes à utiliser dans ce combat vital 🙌



T'y vas ?

  • Bon, les négos sont entre les mains des gouvernements. Mais si la COP26 t’intéresse, tu pourras la suivre via plus de 200 événements et conférences retransmis en ligne sur la chaîne YouTube dédiée. C’est ce qu’on appelle la « Green Zone », qui est ouverte au public (le programme est dispo ici ) !
  • Pour finir, garde l’œil ouvert : de nombreux événements, discussions, projections auront aussi lieu pendant la COP26, un peu partout dans le monde, portées par des associations plus ou moins locales ! 👀
Il s'est dit quoi à la COP26 ?

author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles