La COP26, c’est fini. Et maintenant ?

5 min
Pauline Vallée

La COP26 s’est terminée le 13 novembre après 2 semaines de négociations (pour quel résultat ? On fait le point ici).

🌏 Pfiou, c’était crevant. On va souffler un peu.
🧑‍🏫 Hop hop hop, pas si vite.
🧑‍🏫 Voilà la liste de vos prochains devoirs, avec les deadlines. Et pas de triche hein !


Le calendrier d’évaluation

La COP26 était une COP un peu particulière → Les pays signataires de l’Accord de Par is devaient présenter pour la première fois leurs Contributions Déterminées au niveau National (CDN) = leurs stratégies nationales pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Pendant la COP26, en 2021, les pays devaient fournir leurs plans de réduction pour 2030. Pendant la COP30, en 2025, ils vont fournir leurs plans de réduction pour 2035, pendant la COP35, en 2030, ils vont fournir leurs plans de réduction pour 2040… etc.

Les objectifs à remplir à minima

À faire asap

  • Verser les financements promis

L’Accord de Paris prévoit que les pays développés financent un Fonds d'adaptation au changement climatique pour aider les pays les plus vulnérables à y faire face.

Cet engagement implique de verser 100 milliards de dollars par an entre 2019 et 2025. Mais la somme promise n’a pas été donnée en totalité, ni en 2019, ni en 2020 🙃

Les États concernés sont donc invités à respecter « de toute urgence » leur engagement initial, et même à aller « au-delà ». Le texte final de la COP26 leur demande ainsi de monter à 40 milliards de dollars le financement international de l’adaptation au changement climatique d’ici 2025.

À faire d’ici fin 2022

  • Réviser les CDN actuelles

Les États ont envoyé cette année leurs premières contributions (si t’as bien suivi). Le problème, c’est qu’elles sont insuffisantes.

Les mesures prévues permettent de limiter le réchauffement à +2,4°C. L’Accord de Paris prévoit pourtant de le maintenir en-dessous de +2°C, et si possible à +1,5°C. Les États doivent donc repenser leurs stratégies au plus vite.

À faire en 2023

  • Évaluer ce qui a déjà été fait

Les États signataires devront bientôt évaluer la mise en œuvre de l’Accord de Paris, et les progrès qu’il reste à faire pour le respecter.

À faire d’ici 2024

  • Partager les niveaux d’émissions nationaux

Tous les États doivent communiquer les données détaillées sur leurs émissions nationales de gaz à effet de serre, afin de créer une base de référence.

À faire en 2025

  • Préparer les prochaines CDN

Les États doivent actualiser leurs contributions tous les 5 ans en se fixant à chaque fois des objectifs plus ambitieux.


Les objectifs pour gratter des points

À faire en 2022

  • Les États qui se sont engagés dans différents accords annexes (sur le méthane, la déforestation, le charbon et les voitures) pendant la COP26 devront présenter à la prochaine COP leurs plans concrets pour mettre en œuvre ces engagements.
  • Le texte final de la COP26 prévoit d’organiser un « dialogue » entre les États et divers acteurs pour parler des « pertes et dommages », c’est-à-dire les dégâts actuels et futurs que vont subir les pays à cause du changement climatique.

À faire d’ici fin 2022

La Chine et les États-Unis ont publié une déclaration-surprise pendant la COP26, en affirmant leur volonté de coopérer pour tenir leurs engagements climatiques. Et comme c’est la grosse motiv, ils prévoient de prendre de nouvelles mesures pour réduire leurs émissions de méthane avant la prochaine COP !



····················

🥜 En bref

🧑‍🏫 Allez, au boulot.
🌏 Même pas de mini-pause ?


🧐 On fait quoi ?

Ça fait beaucoup à surveiller… Comment s’assurer que tout le monde tienne ses promesses ?

  • L’Accord de Paris et le Pacte de Glasgow ne prévoient pas de « police » pour s’assurer que les signataires respectent leurs engagements. Les autres pays et la société civile peuvent jouer un rôle, en misant sur la pression des pairs*.
  • Dès la fin de la COP26, des organisations et activistes environnementaux ont ainsi assuré qu’ils allaient continuer de se mobiliser, et demander des comptes.
  • Une autre solution est de créer des organes de contrôle indépendants. Un bon exemple est le futur groupe d’experts anti-greenwashing que l’ONU veut mettre en place pour évaluer si les banques et entreprises respectent, ou non, leurs engagements climatiques.

····················

Et si on respectait les décisions prises pendant les COP ?

🔍 Dico

Pression des pairs : Influence exercée par un ou des groupes sociaux en vue de réaliser une action.


👀 Sources

Département d’État des États-Unis - U.S.-China Joint Glasgow Declaration on Enhancing Climate Action in the 2020s
Climate Action Tracker
Nature - ‘COP26 hasn’t solved the problem’: scientists react to UN climate deal
Pacte de Glasgow
The Time - Firms to be named and shamed for ‘greenwashing’ their climate record
The Guardian - Climate leaders call for pressure on stubborn nations before Cop27
UNFCCC -

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro