J’ai testé… manger des insectes (miam, du grillon !)

5 min
Nicolas Quénard
Ceux qui mangent des insectes font :
  • De l’entomophagie
  • De l'aérophagie
  • De l’onychophagie

Y a pas très longtemps, on t’expliquait dans cet article que les insectes étaient peut-être la nourriture du futur : ils sont bourrés de protéines, de minéraux, de fer, leur élevage consomme peu en eau et pollue moins que celui de la viande. Alors voilà pourquoi, rien que pour toi, j’ai testé… manger des insectes #YOLO 👇


Étape 1 : La dégustation

Comme tout bon novice en grignotage d’insectes, j’ai tapé « insectes comestibles » sur Google et là, miracle ! Le 1er site m’offre un catalogue de produits très variés et se vante même d’être la boutique n°1 en France depuis 2009. La commande passée, je reçois mon colis quelques jours plus tard et décide d'organiser un apéro pour déguster les petites bébêtes. Voici mon verdict, de l’insecte le plus « goûtu » au plus médiocre :

  • 🪱 Les vers de farine : Peut-être la meilleure découverte. Ce sont de petites larves qui aiment se nourrir de céréales et de farine (d’où leur nom). Croustillants, ils ressemblent à de petits gâteaux apéritifs et se dégustent facilement. Leur goût n’est pas mauvais (même si je ne me relèverai pas la nuit pour les terminer).
  • 🦗 Les grillons nature : Pas mal non plus. Il en existe à plein de goûts différents (curry, BBQ, oignons…) mais par souci de professionnalisme j’ai choisi nature #thuglife. Résultat : un petit goût de noisette mais assez sec en bouche, si tu t’envoies le paquet en solo ça doit donner sacrément soif !
  • 🦂 Le scorpion noir : C’est pas vraiment un insecte mais un arthropode* ! Mais bon, on le considère comme un insecte, c’est comme ça. Bouilli puis séché, le scorpion noir est réputé riche en vitamines, en minéraux et en protéines. À part ça, c’est pas très agréable à manger (la carapace est un peu coriace) et niveau goût ça ressemble à de la viande de gibier. Peut être écœurant à force…
  • 🕷 La tarentule : Bon, j’ai la trouille des araignées depuis mes 6 ans donc autant te dire que ça n’a pas été évident du tout et j’ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour finalement pas grand chose : l’araignée est desséchée et n’a quasiment aucun goût. On a l’impression de croquer dans un vieux livre poussiéreux ou de manger une boîte d'allumettes !
  • 🪳 La punaise d’eau géante : Je déconseille ! J’ai failli terminer la dégustation à genoux devant mes toilettes 🤢


Étape 2 : La réalité

Bon, avant toute chose, je tiens à préciser que le colis que j’ai reçu avait été envoyé depuis la Thaïlande (donc niveau empreinte carbone on est bof…) alors qu’il existe plusieurs fermes à insectes made in France dont les produits sont de meilleurs qualités (si t’es curieux·se, clique ici, ici ou ).

Tu t’en doutes, j’aurai préféré acheter des insectes élevés chez nous. Mais la marque que j’ai choisi (Insectéo) est une entreprise française qui ne mentionne nulle part sur son site d’où provient la marchandise 🙄

Aussi, en consommant français, pas possible d’acheter toutes les espèces exotiques citées plus haut (scorpion, araignées, etc.). À l’heure actuelle, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) n’a autorisé que 3 variétés d’insectes (parce qu’on est sûr qu’ils sont safe pour la santé) sur le marché européen de l’alimentation :

  • Le ver de farine
  • Le criquet migrateur
  • Le grillon domestique

Au final, tous ces autres insectes comestibles qu’on pourrait qualifier d'« exotiques » donnent une image biaisée d’une des solutions pour réduire notre empreinte carbone sur Terre, à savoir : inclure les insectes dans notre régime alimentaire.

Parce que pour rappel, les insectes sont :

  • Riches en protéines
  • Pauvres en graisse
  • Leur élevage ne demande pas beaucoup d’eau et pollue peu

Bref, ils sont une alternative intéressante à la viande et pourraient même permettre de nourrir l’ensemble de la population mondiale sans aggraver le changement climatique 🙌

Déguster des scorpions, des tarentules et autres sucettes aux fourmis, ça relève plus de « l’expérience amusante » à faire entre ami·es : on rigole, on est dégoûté·e, on est curieux·se, mais ça s’arrête là (et puis en vrai c’est vraiment pas bon) 😅


Étape 3 : Comment inclure les insectes dans son alimentation quotidienne ?

Bah oui, parce qu’au final c’est un peu le but. Mais maintenant que tu sais que les insectes c’est pas très bon et qu’en plus ils sont expédiés depuis l’autre bout du monde, tu te dis sûrement que c’est pas ouf comme idée.

Mais non. Tout n’est pas perdu, loin de là !

La farine d’insectes est faite à partir de :
  • Petits vers appelés Buffalo
  • Grillons
  • Plein d’insectes différents

Aujourd’hui, il existe pleiiin de produits créés avec (barres protéinées, biscuits apéritifs, milkshakes, pâtisseries, etc.) ce qui peut être un bon plan pour celles/ceux qui sont dégouté·es à l’idée de manger un insecte entier 😬

Moi, j’ai testé les pâtes faites à partir de farine de vers Buffalos et le goût était exaaactement le même que celui des pâtes traditionnelles ! Démocratisé à l’échelle mondiale, ce nouveau type d’alimentation pourrait vite devenir à la mode et avoir un impact écologique fort sur la planète !

Et toi, tu pourrais manger des insectes ?
  • Grave !
  • Sous forme de farine, pourquoi pas…
  • Même pas en me payant
J’ai testé… me passer de plastique pendant une semaine (et c’était galère)

🔎 Dico

Arthropode : Animal constitué d'une suite d'anneaux durs et articulés entre eux et dont certains comportent des appendices.


👀 Sources

FAO - Les insectes comestibles et l’environnement
EFSA - Consommer des insectes : quels sont les risques ?
Le Monde - Les insectes apportent les mêmes éléments nutritionnels que la viande

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King