Une Initiative Citoyenne Européenne demande la fin des pesticides

3 min
Pauline Vallée

Une Initiative Citoyenne Européenne* (ICE) « Sauvons les abeilles et les agriculteurs ! » a été lancée par un réseau européen de plus de 140 entités, dont des ONG, institutions, collectifs, fondations... Son objectif : demander l’interdiction des pesticides de synthèse*.

Une Initiative Citoyenne Européenne est une procédure qui permet à des citoyen·nes de proposer une loi à la Commission Européenne.


C'est quoi ses revendications ?

L’initiative demande 3 choses :

L'interdiction des pesticides de synthèse

En 2 étapes :

  • Les réduire de 80% d’ici 2030
  • Les réduire de 100% d’ici 2035 dans toute l’Union Européenne.

Ces pesticides de synthèse (aussi appelés « produits phytosanitaires ») ont un impact négatif sur l’environnement. Une fois répandus, ils s’infiltrent dans le sol, l’eau et les plantes, puis, par ricochet, dans l’organisme de tous les êtres vivants 💀 Autrement dit, les poissons, les insectes… et les humains.

Pourquoi attendre 2030 pour les interdire ? Ce délai « prend en compte tous les facteurs qui ralentissent le mouvement », explique François Veillerette (porte-parole de l’ONG Générations Futures, et l’un des 7 citoyen·es européen·nes qui portent officiellement l’ICE).

« On ne peut pas simplement dire à ceux qui ont été formés, et qui ont bossé toute leur vie sur un système agricole dépendant aux pesticides, de s’en passer. Il faut tout réapprendre. Cela demande de l’argent, et du temps. »

La protection de la biodiversité*

La destruction des habitats naturels (en partie provoquée par l’agriculture intensive) est l’une des principales menaces qui pèsent sur la biodiversité.

L’idée est de promouvoir une agriculture plus respectueuse de l’environnement, en encourageant les exploitations à mettre en place des mesures protectrices / restauratrices → planter des haies, créer des pâturages plutôt que nourrir les animaux au soja brésilien...

Une aide aux agriculteur·ices

Comment ? En soutenant financièrement leur transition vers l'agroécologie*. « Les deux premières étapes ne peuvent avoir lieu que si on réoriente les aides à l’agriculture dans le bon sens, insiste François Veillerette. Ça passe par un changement de la Politique Agricole Commune, en conditionnant les aides à ceux qui mettent en place des mesures bénéfiques pour l’environnement. »


C'est quoi la suite ?

Depuis, le projet a été soutenu par :
  • 10 000 personnes
  • 100 000 personnes
  • 1 000 000 personnes
  • Toutes ces signatures doivent être vérifiées par les organisateurs de l’ICE et les pays. Si le nombre minimum est validé (1 million), alors l’initiative est examinée par les autorités européennes.
  • Les organisateur·ices de l’ICE veulent surfer sur les récentes décisions de l’Union Européenne, qui prévoit, dans sa stratégie « De la fourche à la fourchette », de réduire de 50% l’utilisation des pesticides d’ici 2030.
  • Rien n’oblige les autorités européennes à accepter les demandes d’une ICE 🤷

Par exemple, en 2017, l'initiative « Stop Glyphosate » réclamait, en autres, l’interdiction des pesticides à base de glyphosate. La Commission Européenne a pourtant décidé de renouveler leur autorisation pour 5 années supplémentaires.

« On n’est pas dans une logique de “on gagne tout ou on perd tout”. C’est souvent par des petites victoires que l’on progresse. Là, l’idée est de remettre le sujet au centre de la vie politique européenne. »
François Veillerette
Les prochaines étapes de l'ICE
Ces engrais qui abîment les sols, le climat et la santé

🔍 Dico

Agroécologie : Un mode de culture qui adopte des pratiques respectueuses de l’environnement.

Biodiversité : Ensemble des êtres vivants et des écosystèmes dans lesquels ils vivent + l’interaction des espèces entre elles et avec leurs milieux.

Initiative Citoyenne Européenne : Mécanisme qui permet à un groupe d’au moins 7 citoyen·nes européen·nes, vivant dans 7 pays différents, de proposer de créer de nouvelles lois (à condition de remplir certains critères, comme récolter le soutien d’au moins un million de personnes). Si elle remplit tous ces critères de réussite, la Commission Européenne est obligée d’y répondre.

Pesticide de synthèse : Produit chimique utilisé par les agriculteur·ices pour protéger les cultures contre les organismes nuisibles et les maladies.


👀 Sources

Commission Européenne - Farm to Fork targets - Progress
Cour des Comptes Européenne
Europa
Le Monde - Glyphosate : réponse minimale de la Commission européenne à la société civile

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro