Accueil
10 min

Il reste 3 ans pour limiter au max le réchauffement. On commence par quoi ?

Le GIEC a sorti le 4 avril son nouveau rapport sur le changement climatique (la flemme de tout lire ? par ici pour un résumé maison).

Ce rapport dit notamment qu’on a jusqu’à 2025 pour :
  • Profiter de la vie avant l’apocalypse
  • Prendre l’avion avant que ce soit interdit
  • Faire baisser les émissions mondiales de gaz à effet de serre

Ça donne envie de paniquer ? Bonne nouvelle, il existe des solutions, y a plus qu’à les appliquer ! Et comme les experts du GIEC sont sympas, ils nous les ont listées :


Les solutions pour les villes

  • Rénover les bâtiments existants, en améliorant par exemple leur isolation thermique (et fini le chauffage électrique à fond, en mode grille pain)
  • Favoriser les modes de transport « doux » comme la marche ou le vélo, en leur donnant davantage de place en ville par exemple (plus de pistes cyclables, d’espaces piétons…)
  • Favoriser et développer les transports en commun
  • Regrouper les zones d’habitation et les zones d’emploi, pour raccourcir les trajets maison/boulot
  • Dé-bétonner les villes en développant les surfaces perméables (qui laissent passer l’eau), les toits végétalisés, les espaces verts, les arbres, les points d’eau (rivières, étangs, lacs)...
  • Développer l’agriculture urbaine 🌿


Les solutions pour l’énergie

  • Réduire « considérablement » le recours aux énergies fossiles : l’utilisation du charbon devra baisser de 95% d’ici 2050, le pétrole de 60%, et le gaz de 45% (par rapport à leurs niveaux de 2019)
  • À la place : électrifier, électrifier, électrifier ⚡️
  • Produire cette électricité grâce à des énergies renouvelables (comme le solaire, l’éolien, l'hydraulique*, qui se complètent) + des carburants de substitution (comme l'hydrogène bas carbone* ou les biocarburants*)
  • Améliorer l'efficacité énergétique : isolation des bâtiments pour réduire la consommation d’énergie, installation de réseaux électriques qui s’adaptent en fonction de l’offre et de la demande…
  • Éviter les fuites de méthane (un gaz à effet de serre super puissant) générées par les oléoducs, les raffineries (en gros les trucs qui permettent de produire et transporter les énergies fossiles), qui étaient responsables de 18% des émissions du secteur de l’énergie en 2019 !


Les solutions pour les transports

  • Développer les véhicules électriques, en s’assurant que cette électricité a été produite en émettant pas, ou peu, de CO2 (nucléaire, énergies renouvelables*…)
  • Améliorer et utiliser d’autres formes de carburants, comme les biocarburants, l'hydrogène à faibles émissions, les carburants synthétiques*... ⛽️
  • Changer la politique de prix des transports (en rendant le train moins cher par exemple) pour encourager les gens à utiliser les plus respectueux de l’environnement
  • Développer le télétravail, la numérisation, la dématérialisation → réduire le besoin de transporter physiquement une personne/une chose d’un point A à un point B


Les solutions pour le logement

  • Construire des bâtiments neutres en carbone ou en énergie (qui produisent autant d’énergie qu’ils en consomment, ou qui absorbent autant de gaz à effet de serre qu’ils en émettent #badass)
  • Utiliser des matériaux de construction biosourcés (fabriqués à partir de matière organique, comme du chanvre, du lin, du bois…) et/ou dont la fabrication a émis peu de gaz à effet de serre
  • Intégrer des dispositifs d’énergie renouvelable (panneaux solaires, petites éoliennes, chaudières à biomasse…) pour alimenter les bâtiments en électricité
  • Rendre les appareils et équipements plus efficaces, pour que 100% de l’énergie qui les alimente soient vraiment utilisée (et pas juste perdue inutilement)
  • Améliorer le recyclage et la réutilisation des matériaux de construction (béton, tuiles, vitres, bois…) ♻️


Les solutions pour l’industrie

  • Mieux utiliser les matériaux pour éviter au max le gaspillage
  • Développer la réutilisation et/ou le recyclage des produits industriels, comme le recyclage du plastique
  • Continuer de développer des alternatives éco-responsables à certains matériaux (acier, ciment…) et les populariser
  • Développer les techniques de captation et stockage du CO2 → « aspirer » le CO2 de l’atmosphère et le stocker dans le sol, la végétation, l’océan…


Les solutions pour l’agriculture

  • Favoriser les produits agricoles et forestiers qui ont été fabriqués de manière éco-responsable (comme les aliments bio, le bois issu de forêts durables…
  • Mieux gérer les exploitations agricoles, en développant l’agroforesterie (mode de culture qui s’appuie sur les services rendus par les arbres 🌳♥️) par exemple ou en fertilisant les cultures avec du biochar (charbon d’origine végétale) plutôt que des engrais de synthèse
  • Changer de régime alimentaire en consommant plus de fruits et légumes, de légumineuses, de noix et de graines, et moins de produits d’origine animale (viande, lait, œufs…)



····················

🥜 En bref

Tout ça, c’est pour limiter le réchauffement à +1,5°C.

On est plutôt :
  • Bien parti
  • Mal parti

Financièrement, c’est possible : il y a suffisamment d’argent à l’échelle mondiale pour financer cette transition, estime le GIEC 💸💸💸

Ça coûterait même moins cher d’anticiper de suite le changement climatique en prenant les mesures nécessaires, plutôt que de repousser et de payer le prix des conséquences du réchauffement.

Il nous reste (vraiment) que 3 ans pour agir ?

😎 T’en veux plus ?

Besoin d’inspi ? Voilà la liste des pays champions de la lutte contre le changement climatique 💪

Encore un peu flou ? Quelques exemples concrets pour t’aider à imaginer ce « monde d’après » :

🔍 Dico

Hydraulique : Énergie fournie par l’eau en mouvement (rivières, barrages que l’on ouvre, marées…).

Biocarburant : Carburant fabriqué à partir de produits agricoles (huiles végétales, graisses animales, bois ou algues…).

Carburant synthétique : Carburants sans pétrole similaires à de l’essence, mais produits à partir d’hydrogène et de dioxyde de carbone, donc censés être moins polluants.

Hydrogène bas carbone : Hydrogène produit de manière peu polluante, et qui peut servir de source d’énergie.

Énergie renouvelable : Énergie dérivée d’un processus naturel qu’on peut renouveler à l’infini (solaire, éolienne, hydraulique, géothermique, végétale, etc).

👀 Source

GIEC - Mitigation of Climate Change Résumé pour décideurs (avril 2022)

author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles
author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro