Accueil
4 min

Boire de la bière, ça pollue ?

Petit rappel important : boire de l’alcool comporte des risques pour la santé (dépendance, maladie, trouble…) Donc à consommer avec modération ! Bisous.

Pour fabriquer un demi de bière (25 cl), il faut…
  • 12 litres d’eau
  • 36 litres d’eau
  • 74 litres d’eau
  • Beaucoup d’amour

La bière pollue pour 2 raisons

  • Primo, les matières premières utilisées pour fabriquer une bière (le malt d’orge, le dioxyde de carbone, la levure, le houblon et l’eau) seraient à l’origine de 1/3 de la pollution qu’elle génère. Par exemple, la culture du malt d’orge et sa transformation émettent de l’oxyde d’azote, un polluant aérien qui contribue à l’effet de serre.
  • Secondo, le packaging (son emballage quoi) représenterait entre 35% et 55% de la pollution liée à la bière. En fait, et on le verra un peu plus tard dans l’article, tout dépend du contenant (canette, bouteille, etc).

Pour te donner un petit ordre d’idée : en 2016 deux chercheurs de l’université de Manchester ont réussi à estimer l’impact environnemental de la bière au Royaume-Uni → la consommation annuelle de bière des habitant·es représenterait près de 1% des émissions de CO2 du pays !

(résultat à nuancer car tous les pays du monde n’ont pas la même conso de bière à l’année)

C’est quoi le plus écolo entre une bière en bouteille et une bière en canette ?

À ton avis, laquelle a le plus mauvais impact environnemental ?
  • La canette de bière
  • La bouteille de bière

Selon une analyse comparative des emballages publiée en 2021 par Carbon trust et financée par l’entreprise Coca-Cola (gros utilisateur de cannettes et de bouteilles en verre tmtc) :

  • 1 canette en aluminum = 60 g d’équivalent CO2 pour 33 cl de boisson
  • 1 bouteille en verre = 120 g d’équivalent CO2 pour le même volume

En fait, la plus grosse part de l’impact carbone est due à la production du contenant (ce fameux packaging). Et vu que la canette en alu est 20 fois plus légère que la bouteille, la fabriquer pollue moins. Pareil pour le transport, plus une cargaison est lourde, plus il faut de carburant pour la transporter (ce qui émet plus de gaz à effet de serre).

Mais ☝️ Il ne faut pas oublier que l’aluminium est fabriqué à partir de la bauxite (un minerai) et son extraction cause bien plus de dégâts environnementaux que le verre, fabriqué à partir de la silice (un autre minéral) et qui est bien plus accessible.

Bref, la vraie solution serait d’utiliser des bouteilles en verre réutilisables ou consignées. Sur l’analyse comparative de Carbon trust, cet emballage affiche environ 40 g d’équivalent CO2 et même s’il pourrait y avoir des dépenses d’énergies liées au transport des bouteilles vides, c’est à l’heure actuelle le contenant le plus green pour la bière 💚

Bientôt la pénurie de binche ?

D’ici la fin du siècle, la bière pourrait se faire rare à cause…
  • Du grand retour de la prohibition
  • Du réchauffement climatique

Polluer moins et continuer à boire de la bière : y a des solutions ?

  • Si tu veux boire une boisson alcoolisée, la meilleure solution serait de troquer la bière pour du cidre bio et local 🍎 C’est un alcool pas très compliqué à produire car il est issu de la fermentation naturelle des pommes (en gros elles pourrissent et paf, ça fait de l’alcool).

En plus, il n’y a pas de distillation donc pas d’énergie nécessaire pour en produire. Dernier argument pour te convaincre que le cidre c’est la vie ? Il y a énormément de pommes en France et leurs vergers sont des espaces bien plus accueillants pour la biodiversité que les cultures d’orge.

  • Bon, après, si tu peux vraiment pas te passer de ta pinte du jeudi soir (les étudiant·es on vous voit), tu peux privilégier les bières artisanales produites dans ta région car ce sont elles qui ont la plus faible empreinte carbone.
  • Pareil, la bière en pression est plus écologique que celle en bouteille ou en canette car le fût est généralement rechargeable (et puis c’est meilleur donc 0 excuse !) Bref, pour résumer :
    • Au bar : bière artisanale et locale en pression
    • À la maison : bière artisanale locale en bouteille consignée ou recyclable avec le moins de packaging possible
5 conseils pour consommer de l’alcool de façon éco-responsable

Nature - Decreases in global beer supply due to extreme drought and heat
Deutsche National Bibliothek - Life cycle environmental impacts and costs of beer production and consumption in the UK
MOUTON Hubert - Impacts environnementaux de la bière biologique belge. Etude comparative de deux bières belges artisanales
Open Ressources - Derrière les fûts de bière
L’usine nouvelle - Plus locale, allégée, la bière "made in France" doit réduire son empreinte carbone

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King