Accueil
5 min

Comment se passer de la clim’ (qui pollue) en pleine canicule ?

Les températures caniculaires sont de plus en plus régulières. Et c’est pas près de s’arrêter : en 2050 il pourrait y avoir deux fois plus de vagues de chaleur d’après l’ADEME. Les étés vont devenir plus longs, plus chauds, plus secs

Alors faut faire quoi ?
  • Mettre la clim’
  • Pas mettre la clim’


La climatisation, c’est un vrai truc en France ?

Peut-être que tu fais partie des gens qui ont récemment investi dans une clim → 14% des foyers avaient une clim en 2016 contre 25% en 2020 (et dans les entreprises, ça augmente aussi 📈).

D’ailleurs, en 2020, combien de climatiseurs ont été vendus ?
  • + de 200 000
  • + de 500 000
  • + de 800 000


Y a un problème avec la climatisation ?

Oui, et pas qu’un en fait. Ptit tour d’horizon !

La clim, ça rafraîchit l’intérieur mais ça réchauffe l’extérieur (oups)

Une clim, ça fonctionne comme ça (attention c’est très très résumé) :

  • L’air passe dans une machine.
  • Il est mis en contact avec une matière plus froide (généralement un fluide réfrigérant) qui le rafraîchit, et revient dans la pièce plus frais.
  • La chaleur absorbée par le fluide réfrigérant est retransmise à de l’air évacué à l’extérieur.
Schéma de fonctionnement d'un climatiseur.

Résultat : ok, il fait moins chaud dedans, mais quand on passe devant l’unité de clim extérieure, dehors, on sent bien que ça souffle chaud 😬 Une étude de l’International Journal of Climatology, publiée en 2013, montrait déjà qu’à l’échelle d’une ville comme Paris, la clim pouvait faire augmenter la température de l’air ambiant !

En 2013 elle évaluait que la clim augmentait la température ambiante :
  • De +0,5°C
  • De +1°C
  • De +2°C

C’est pas top, mais c’est encore moins top pour toutes les personnes qui n’ont pas de clim et ont un logement mal isolé de la chaleur, pour celles qui travaillent dehors, ou même celles qui vivent dehors, comme les personnes sans domicile fixe.

C’est une vraie question d’inégalité quand on sait que, d’après l’ADEME, les personnes qui ont des professions libérales, cadres ou professions intellectuelles supérieures, sont presque deux fois plus nombreuses à avoir une clim que les personnes sans emploi ou inactives (37% contre 19%). En moyenne, ce sont les plus riches qui en profitent le plus, et les plus pauvres qui en souffrent le plus.

La clim, ça consomme et ça pollue

En plus de la chaleur que ça produit, la climatisation émet des gaz à effets de serre (youpi). Et ça, de deux manières :

  • La consommation d’énergie, parce que l’électricité n’est pas toujours produite de manière écolo : en 2020, les climatiseurs ont consommé autant d’électricité que 2 millions de maisons (hors chauffage et eau chaude) 🤯
  • Les fluides frigorigènes qui permettent de refroidir l’air : ils peuvent s’échapper sous forme de gaz (pendant la fabrication, si besoin de réparation, en cas de fuites, une fois que le climatiseur est hors d’usage…) → leurs pouvoirs réchauffant sont très forts, et ce genre d’émissions c’est plus du double de celles liées à la conso d’électricité !
La clim est responsable de :
  • 1% des émissions du secteur bâtiment
  • 5% des émissions du secteur bâtiment
  • 10% des émissions du secteur bâtiment


Comment ne PAS utiliser la clim ?

Plusieurs conseils si la canicule c’est now now et que t’en peux plus de la chaleur 🤒

  • Fermer les fenêtres (bien avant que la température extérieure ne dépasse la température intérieure).
  • Fermer les volets et stores, dérouler les pare-soleil, avant que le soleil ne tape sur les fenêtres.
  • S’il y en a pas : y a aussi les versions DIY, stores textiles amovibles, films anti-infra-rouge, rideaux isolants, ou bien même carton ou couverture de survie scotchées aux fenêtres (idéalement côté extérieur ça fonctionne mieux).
  • Fermer les portes intérieures pour limiter la circulation d’air chaud (les pièces au nord / moins éclairées restent plus fraîches).
  • Ne pas utiliser d’appareils qui émettent de la chaleur : four, plaque de cuisson, ordinateur et console, fer à repasser…
  • Aérer en ouvrant les fenêtres et les portes pour créer des courants d’air le soir, quand la température a baissé.
  • Le ventilateur portable peut aider en dernier recours (c’est toujours moins pire que la clim) et si tu mets un linge humide ou de la glace devant, ça marche encore mieux (tu peux aussi mettre une serviette humide sur tes épaules c’est encore plus efficace, même si t’as pas de ventilateur d’ailleurs).
  • Le ventilateur de plafond, tout simplement, peut permettre de créer une brise fraîche en faisant circuler l’air dans la pièce.


Comment adapter ton logement pour rester au frais durablement ?

Si tu veux préparer ton logement pour le futur :

  • Isoler ! La toiture (première entrée de chaleur après les fenêtres) mais aussi les murs (y a plein de techniques différentes recommandées par l’ADEME). Bonus : c’est aussi top pour économiser du chauffage en hiver 💪
  • Installer (ou demander à faire installer) de quoi protéger les fenêtres des rayons du soleil : volets, stores, paravents/brise-soleil, écrans, etc, de préférence de couleur claire.
  • Éviter les matières minérales (pierre, béton, gravier, etc) qui emmagasinent la chaleur en journée et la restituent la nuit !
  • Mettre des plantes devant les murs (si t’as un jardin ou un balcon) : pergolas, plantes grimpantes, rideaux de bambous, et même arbres à feuilles caduques (qui tombent l’hiver) pour que la lumière passe en hiver mais que la maison soit à l’ombre l’été. Bonus : les plantes rafraîchissent l’atmosphère en relâchant de l’humidité → 1 arbre évapore 450 litres d’eau par jour, c’est l’effet de 5 climatiseurs utilisés pendant 20h !
Idées avec des plantes : planter une haie et planter un arbre côté sud pour protéger ses fenêtres du soleil.


La clim en dernier recours

Si VRAIMENT tu as besoin d’une clim (par exemple parce qu’il y a des personnes âgées, malades, ou des nourrissons qui doivent être protégé·es de la chaleur), quelques conseils.

Bien la choisir et bien l’utiliser

Le conseil n°1 c’est de pas se précipiter : les climatisations à installer rapidement ont des tuyaux qui doivent passer par une fenêtre ou une porte pour évacuer l’air chaud… mais du coup, il re-rentre par l’ouverture, super efficace (non).

Le climatiseur mobile split permet de renvoyer l'air chaud vers l'extérieur en gardant la fenêtre fermée.

Il vaut mieux privilégier un climatisateur fixe, et donc qui fonctionne comme au-dessus, sauf que les tuyaux passent par des trous percés dans les murs et pas par les fenêtres (mais ça nécessite des travaux évidemment).

Dans tous les cas :

  • Privilégier un appareil avec un bon score énergétique (A+++ si possible).
  • Ne la mettre en route que quand il fait plus de 26°C dans la pièce.
  • Ne pas la régler à plus de 5°C ou 6°C d’écart avec la température réelle.
  • Éteindre en partant 😇

Choisir des alternatives à la climatisation classique

Tu peux aussi opter pour des alternatives à la clim classique comme :

  • Les pompes à chaleur réversibles : de base, une pompe à chaleur pompe la chaleur de l’air grâce à un compresseur (car l’air comprimé se réchauffe) pour la faire passer à l’intérieur, c’est un modèle de chauffage assez écolo → certains équipements peuvent fonctionner dans le sens inverse.
  • Le géocooling (en gros le principe d’une pompe à chaleur, mais en fait elle fonctionne pas en entier, le compresseur n’est pas utilisé, on se sert juste de la température fraîche du sol pour rafraîchir l’air de la maison).
  • Le puit climatique (des tubes enterrés entre 1,5 à 3 mètres de profondeur, où la température est entre 12°C et 14°C en permanence, et qui fait circuler l’air entre l’intérieur et l’extérieur, ce qui réchauffe ou rafraîchit l’air selon la saison).

Ouais ça fait un sacré mode d’emploi, mais au moins y en a pour tout le monde !

Alors, on met la clim ou pas ?
  • On la met
  • Nooon on fait autrement
C'est vrai que les villes vont devenir invivables en été à cause de la chaleur ?

👀 Sources

ADEME - Garder son logement frais en été
ADEME - Adapter son logement aux fortes chaleurs
Mediapart - La clim’ ou comment transformer l’air en décharge
International Journal of Climatology - How much air conditionning can increase air temperature in a city like Paris ?

author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles