Accueil
7 min

Comment la France métropolitaine va être impactée par le changement climatique ?

Le changement climatique est là, ça merci, on est au courant. Mais concrètement, quel(s) impact(s) va-t-il avoir sur la France d’ici 2050 ? Quelles régions seront les plus touchées ?

Précision : les infos qui vont suivre concernent la France métropolitaine (les territoires d’outre-mer méritent carrément un article dédié vu que le réchauffement va les toucher très différemment).

Le climat en France (2022 versus 2100)

Aujourd’hui, en France, il fait en moyenne :
  • 0,7°C plus froid qu’en 1900
  • 0,7°C plus chaud qu’en 1900
  • 1,7°C plus chaud qu’en 1900
En 2100, le réchauffement climatique en France pourrait atteindre :
  • +1,8°C
  • +2,8°C
  • +3,8°C

Quelles zones sont les plus à risque ?

Avant toute chose, il faut bien comprendre que quand on parle de risque, il faut aussi prendre en compte la notion de « vulnérabilité » d’un territoire. En gros, certaines régions de France seront beaucoup plus sensibles à un aléa climatique qu’un autre.

Donc pour évaluer un risque, il ne faut pas prendre en compte seulement le changement climatique → mais aussi toutes les spécificités de chaque région de France 🤓

PS (important avant de continuer) : pour certains des risques qui suivent, tu trouveras une petite carte qui montre les 3 régions les plus touchées. Mais attention, ça ne veut pas dire que les autres régions ne seront pas concernées !

Quelles régions seront les plus vulnérables face aux vagues de chaleur ?

Carte de France qui montre les régions Bourgogne-Franche Comté, Occitanie et Auvergne-Rhônes-Alpes.

On t’en parlait un peu plus haut mais oui, il n’y a pas que le chiffre indiqué sur le thermomètre qui compte 🌡 Les vagues de chaleur n’auront pas les mêmes conséquences dans tout le pays pour plein de raisons différentes :

  • Est-ce que les habitant·es sont habitué·es (ou pas) ?
  • Sont-ils/elles jeunes ou agé·es ?
  • Dans quel type de logements vivent-ils/elles ?
  • Les infrastructures sont-elles adaptées ?
Combien de Français·es vivent dans une zone vulnérable à ce risque ?
  • 5%
  • 14%
  • 33%

Quelles régions seront les plus vulnérables face à la sécheresse ?

  • La sécheresse a des conséquences importantes sur les zones où le sol contient beaucoup d’argile dite « gonflante » → les variations importantes d’humidité font gonfler puis dégonfler le sol, ce qui fragilise les constructions bâties dessus. C’est ce qu’on appelle le retrait-gonflement des sols argileux.
Carte de France 3 qui montre les régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Centre-Val-de-Loire.
Les dégâts de la sécheresse de 2022 sur les maisons coûteraient...
  • 500 millions d’euros
  • 1 milliard d’euros
  • 2 milliards d’euros
  • La sécheresse provoque aussi un manque de ressource en eau. Un problème pour les écosystèmes naturels, mais aussi pour l’agriculture et la consommation d’eau potable.

Les prévisions estiment que c’est surtout la moitié sud du pays qui sera touchée. Mais pas de la même manière ! Par exemple, la Provence pourra bénéficier de l’eau qui arrive depuis les Alpes alors que les Pyrénées devront faire très attention car c’est une zone qui a une faible capacité de stockage. Bref, encore une fois, tout dépend des caractéristiques de chaque région 🤷‍♂️

Quelles régions seront les plus vulnérables face à la montée des eaux ?

Carte de France 3 qui montre les régions Bretagne, Normandie et Nouvelle-Aquitaine.

D’ici 2050, le niveau de la mer aura augmenté d’environ 20 cm. C’est beaucoup, mais encore un peu tôt pour parler d’impact fort sur les littoraux de France.

Selon Jean-Michel Soubeyroux, directeur adjoint scientifique de la climatologie chez Météo-France, « la plupart des littoraux pourront supporter cette hausse ». Mais attention ajoute-t-il : ce n’est qu’une période intermédiaire avant les vrais problèmes et il faudra profiter de ce laps de temps pour préparer un retrait stratégique → déplacer les populations concernées avant la fin du siècle 😶

D’ici 2100, le niveau de la mer devrait monter…
  • De 50 cm
  • De 1 mètre
  • De 3 mètre

Quelles régions seront les plus vulnérables face aux inondations ?

Pas besoin de carte pour ce risque-là, c’est quasi toute la France qui est en première ligne ! D’ici 2050, les 2/3 de la population française et la moitié des communes du pays seront concernés par le risque d’inondation 🤿

Après, faut bien distinguer :

  • Les inondations dues aux fortes pluies → le changement climatique provoque des épisodes orageux plus violents avec des précipitations plus importantes. Et tout ça augmente le risque d’inondation :
    • En ville : La perméabilité des sols (le bitume) ne permet pas à l’eau d’être absorbée correctement par le sol.
    • À la campagne : Les fortes pluies peuvent entraîner des crues rapides, l’érosion des sols et détruire les cultures agricoles.
  • Les inondations fluviales → c’est quand un cours d’eau sort de son lit (il déborde quoi). Les fortes pluies peuvent être responsables de ce phénomène, mais les cours d’eau sont aussi alimentés par les glaciers des montagnes. Si la neige devait fondre plus rapidement, cela pourrait entraîner des crues importantes, et donc des inondations.

Quelles sont les zones qui vont être épargnées ?

En 2050, quelle ville sera épargnée par le réchauffement climatique ?
  • Angers
  • Bayonne
  • Grenoble
  • Marseille
  • Strasbourg

Adapter la France au changement climatique : y a des solutions ?

Évidemment, l’idéal est de lutter au max contre le réchauffement pour minimiser ses conséquences. Mais il va aussi falloir s’adapter aux différents risques, car on ne pourra pas tous les éviter.

Identifier les risques pour chaque territoire

Avant de se préparer, faut déjà savoir quels risques menacent telle ou telle zone. Pas vraiment besoin d’anticiper une montée des eaux si tu vis en montagne par exemple…

Tu peux te faire une idée en utilisant le nouvel outil Climadiag créé par Météo-France. Rdv sur ce portail + rentre le code postale de ta commune pour ensuite obtenir plein d’infos sur son climat en 2050 : température moyenne par saison, cumul de pluie, nombre de jours très chauds… Ça permet de vraiment se projeter dans ce que tu vivras au quotidien d’ici seulement une trentaine d’années.

Autre outil intéressant créé par l’Agence France Presse : Demain, quel climat sur le pas de ma porte. Même principe que pour Climadiag, mais ça te dit aussi si ta ville fait partie de celles les plus à risque face au changement climatique (ou pas) 🤔

Miser sur l’adaptation

Tu l’as vu juste au-dessus, les villes font partie des zones les plus fragiles face au changement climatique. Plusieurs options existent pour les adapter (on t’en liste plein d’autres dans cet article) :

  • Végétaliser, encore et encore → pour faire face aux vagues de chaleur (la végétation rafraîchit naturellement l’air ambiant) et aux inondations (un sol végétalisé absorbe mieux l’excès d’eau, c’est un des principes des villes éponges)
  • Peindre les toits en blanc → pareil, ça permet de rafraîchir l’air
  • Mieux isoler les bâtiments → pour que la chaleur rentre moins à l’intérieur

Pour les littoraux, pas le choix, il va falloir anticiper en déplaçant des infrastructures (habitation, route…) davantage dans les terres. Mais aussi les protéger le plus possible de l’érosion en évitant de bétonner les côtes, en préservant les dunes…

smiley
Alors, c’est quoi le résultat pour ta commune sur Climadiag ?
Voilà les 3 grandes stratégies pour lutter contre le changement climatique

Interview de Jean-Michel Soubeyroux, directeur adjoint scientifique de la climatologie chez Météo-France
CNRS - Le réchauffement climatique en France s’annonce pire que prévu
European Geoscience Union - An updated assessment of past and future warming over France based on a regional observational constraint
Ministère de la Transition Écologique - Impacts du changement climatique : Atmosphère, Températures et Précipitations
Le Monde - Les 126 communes de France qui devront s’adapter en priorité à la montée du niveau de la mer
Commissariat général au développement durable - Retrait-gonflement des sols argileux : plus de 4 millions de maisons potentiellement très exposées
INSEE - Un habitant sur sept vit dans un territoire exposé à plus de 20 journées anormalement chaudes par été dans les décennies à venir
France Info - Maisons fissurées : un coût entre 1,9 et 2,8 milliards d'euros à cause de la sécheresse de 2022

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King
author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro