Accueil
3 min

Comment convaincre que le changement climatique est là, même quand il fait froid

« T’es sûr·e qu’il existe vraiment le réchauffement climatique ? Non parce qu’il fait vachement froid quand même pour un mois de [insérer n'importe quel mois entre mars et novembre]. »

T’as déjà entendu ce genre de remarque ?
  • Oui mais j’ai réussi à les faire changer d’avis
  • Oui, et à chaque fois je ne savais pas quoi dire
  • Nope, mais maintenant je suis prêt·e à y répondre

Un été un peu moche, une vague de gel au printemps, et c’est reparti : les climatosceptiques recyclent leurs punchlines, tes potes (et même toi) commencent à douter.

Pour rappel, le changement climatique est un fait scientifique. Le remettre en cause en se basant sur son ressenti personnel n’est donc pas vraiment tout pertinent.

Mais peut-on parler de « réchauffement » même si on subit des vagues de froid intenses en hiver ou des étés pourris ? C'est vraiment compatible ? Oui, et oui. On t'explique.

Il ne faut pas confondre climat et météo

Pour schématiser, la météo s’intéresse au temps qu’il fera demain ou la semaine prochaine, alors que le climat s’étudie sur des périodes très longues (plusieurs décennies, voire plusieurs siècles). Pourquoi ? Parce que ça permet de « lisser » tous les phénomènes exceptionnels, comme les canicules ou les vagues de froid.

Par exemple : le mois de janvier 2021 a été en moyenne plus froid (4,9°C) que le mois de janvier 2020 (7,1°C).

Depuis le début du XXe siècle, le mois de janvier est en moyenne :
  • Plus froid
  • Plus chaud

Réchauffement global rime aussi avec froid local

Petite présentation de ce qui nous attend en 2100 dans le monde → La Terre se sera réchauffée de +1°C (meilleur scénario) ou +5,7°C (pire scénario) par rapport à l’ère préindustrielle.

Les températures moyennes seront donc plus élevées qu’aujourd’hui, et on subira plus de canicules. Go passer Noël à la plage ? Pas tout à fait.

Les vagues de froid seront plus rares, mais elles ne vont pas disparaître. Météo-France a conçu plusieurs modèles pour prédire à quoi ressemblera l’hiver dans les prochaines années. Spoiler :

  • En plaine : 20 à 40 jours de gel par an en 2100 VS 20 à 60 jours par an sur la période 1976-2005
  • En montagne : 60 jours de gel par an en 2100 VS 100 jours par an sur la période 1976-2005

S’il fait aussi froid, c’est peut-être à cause du changement climatique

Tu ne l’avais pas vu venir celle-là ! La météo en Europe et Amérique du Nord dépend en partie d’un « tube » de vents très puissants, le jet stream. C’est grâce à lui que l’air froid du pôle Nord descend rarement jusque chez nous.

Schéma du jet stream : des courants d'air traversant l'Europe empêchent l'air froid du nord de se réchauffer

Selon une étude de 2012, le réchauffement climatique perturberait le jet stream. Il risque de devenir plus « sinueux »... et donc moins efficace pour retenir les masses d’air polaires. Résultat : certaines régions du monde, comme les États-Unis ou le Canada, auraient davantage de chance de connaître des épisodes de froid extrême 😰 Cette théorie ne met pas tous les scientifiques d’accord, mais on devrait avoir plus d’infos dans les prochaines années !

On a tendance à oublier ce qu'est une température normale

Été 2021, nord de la France : les températures ne dépassent pas les 35°C. Météo « pourrie » ? Non, météo tout à fait de saison, contrairement aux étés très chauds qui ont précédé (ou qui ont suivi) 2021. La population, habituée à subir des températures très chaudes, finit par les trouver « normales ».

Ce phénomène a un nom : l'amnésie écologique. Il a été observé, et même quantifié, par les auteurs d’une étude publiée en 2019 → Il suffirait de 5 ans en moyenne pour que les gens s’habituent à des températures exceptionnelles.

Alerte climatosceptique en face de toi : tu lui réponds quoi ?

DRIAS - Les nouvelles projections climatiques de référence drias 2020 pour la métropole
IPCC - Rapport août 2021
Météo-France
Geophysical Research Letters - Evidence linking Arctic amplification to extreme weather in mid-latitudes
Nature - Reduced North American terrestrial primary productivity linked to anomalous Arctic warming
Washington Post - Arctic climate change may not be making winter jet stream weird after all

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro