Non, il n’est pas trop tard pour agir pour la planète

5 min
Pauline Vallée

Être écolo au 21e siècle, c’est pas jojo. À force de n’entendre que des choses déprimantes, on en vient à se demander si ça vaut encore le coup de s’y mettre, ou si on doit juste profiter de la vie avant que tout s’effondre.

Bonne nouvelle : il n’est pas trop tard pour agir ! Voilà des arguments pour te convaincre, toi et tes proches, que rien n’est perdu.


Même les scientifiques appellent à ne pas baisser les bras

Le GIEC fait régulièrement le point sur le changement climatique dans ses rapports (on t’explique tout sur ces fameux rapports ici).

Leur dernier rapport donne un aperçu du climat en 2050 et 2100 selon différents scénarios 🥁

  • Dans le plus optimiste (en partant du principe que l’on va réduire très fortement et rapidement nos émissions de gaz à effet de serre), on peut atteindre un réchauffement* de « seulement » +1°C à +1,8°C en 2100.
  • Contre +5,7°C si on ne fait rien du tout.

Moralité : il est encore possible de contenir le changement climatique... à condition de s’y mettre maintenant.


Il y a plein de moyens d’agir

Le progrès technique n’est pas la solution miracle. Mais, utilisé à bon escient, il peut nous aider à diminuer notre impact sur la planète.

Prend l’énergie par exemple : il va falloir se passer rapidement des énergies fossiles* (charbon, gaz, pétrole) si l’on veut diminuer nos émissions de gaz à effet de serre.

Les énergies renouvelables* (solaire, éolien, géothermie, hydraulique) sont une bonne alternative. Il reste des progrès à faire, mais ces technologies se sont énormément améliorées en seulement quelques années. En 2020, l’énergie solaire est ainsi devenue l’énergie la moins chère à produire, devant le charbon et le gaz !

Ce constat vaut dans plein d’autres domaines. Les solutions sont là, ne reste qu’à les appliquer/les faire appliquer (car tout ne dépend pas de nous 🤷).


On est capable de changer rapidement (oui oui)

Les émissions mondiales de CO2 ont baissé de près de 6% en 2020. Une première ! Les responsables ? La pandémie de Covid-19 et le confinement, qui ont tout fait fonctionner au ralenti : moins de production, moins de consommation, moins de voitures, moins d’avions… - = - quoi (désolé Léna).

Ce n’était pas du tout une situation idéale, évidemment. Mais 2020 a mis en lumière notre capacité à modifier très rapidement nos habitudes de vie en cas de force majeure. Comme quoi, quand on veut (ou qu’on n’a pas le choix 💀), on peut. Même si c’est pas si facile que ça non plus.


L’espoir est un super moteur de changement

Si tout le monde pense que c’est trop tard, alors personne ne sera motivé à agir. On tombe dans le « statu quo » jusqu’à ce qu’il soit - effectivement - trop tard.

Faire un maximum d’efforts aujourd’hui, c’est laisser du temps aux sociétés pour s’adapter, et à la science pour inventer ! La lutte contre le changement climatique est un marathon, pas un sprint : il faut tenir sur la durée… Et donc garder un moral au top (même si beaucoup plus facile à dire qu’à faire).



····················

🧐 On fait quoi ?

····················

À quoi ressemblerait un mode de vie à 2 tonnes de CO2 ?

🔍 Dico

Énergie fossile : Énergie produite par des fossiles de plantes et d'êtres vivants enfouis dans le sol depuis plusieurs millions d'années.

Énergie renouvelable : Énergie issue de sources non fossiles, qui ne génère pas d’émissions de gaz à effet de serre.


👀 Sources

ADEME - Le stockage de l’énergie
Agence Internationale de l’Énergie - World Energy Outlook 2020
IPCC - Rapport août 2021

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro