Accueil
5 min

Pourquoi et comment choisir un sapin de Noël écolo

Toi t’es plutôt :
  • Team vrai sapin, cette odeur ❤️
  • Team faux sapin, plus pratique 👌
  • Team pas de sapin 🙅

Quelle que soit ta team, voilà des arguments pour convaincre tes proches de ne pas choisir n’importe quel sapin au moment des fêtes.

Quel impact de ton sapin de Noël sur la planète ?

Fin du mythe : les sapins de Noël ne sont pas abattus dans des forêts sauvages à l’autre bout du monde. 80% d’entre eux sont cultivés en France, dans des exploitations. Ils poussent pendant une dizaine d’années avant d’être coupés. L’agriculteur plante ensuite un autre arbre à la place, et rebelote.

Tout va bien alors ? Pas tout à fait. Ton sapin n’est peut-être pas responsable de la déforestation, mais il a sûrement poussé en monoculture (l’exploitation d’une seule espèce végétale) → pas génial pour la biodiversité.

Et pour qu’il grandisse bien, pas de miracle de Noël : il a certainement été traité avec des pesticides et a reçu des hormones de croissance 😕

Le cas du sapin en plastique

Un sapin artificiel a une empreinte carbone :
  • 2 fois plus élevée qu'un vrai sapin
  • 5 fois plus élevée qu'un vrai sapin
  • 7 fois plus élevée qu'un vrai sapin

Pas besoin de te faire un dessin. Le sapin en plastique est souvent fabriqué en Chine avec des matériaux polluants, non recyclables.

Résultat : il faudrait que tu le gardes au moins 20 ans afin de compenser son impact sur l’environnement !

Une fois les fêtes passées...

Pensée spéciale à ceux qui finissent à la poubelle dès le 26 décembre 😬 Les Français·es achètent plus de 5 millions de sapins naturels chaque année. Une fois les fêtes passées, plutôt que les envoyer à la décharge, le mieux est de les déposer dans des points de collecte. Ils seront ensuite compostés ou transformés en paillage par exemple.

Un sapin en plastique, ou un sapin naturel mais coloré/recouvert de neige artificielle, ne pourra pas être recyclé. Go en choisir un 100% naturel.

Quelques tips pour un sapin plus écolo

Ok ok, on a compris. Il ne faut pas choisir n’importe quel sapin. Mais du coup, qu’est-ce qu’on met dans le salon ?

  • Plutôt que d’acheter, tu peux carrément louer ton sapin de Noël. C’est ce que proposent Treezmas et Ecosapin. Le principe → On te livre le sapin vivant, tu en profites autant que tu veux, puis ensuite il est récupéré et replanté ou recyclé. Malin, non ?
  • Un peu dans la même idée, tu peux aussi acheter un sapin en pot. Il continuera de grandir pendant quelques années, puis pourra être replanté quand il sera devenu trop grand. Go créer une forêt au fond de son jardin 🌲🌲🌲
  • Envie d’originalité ? Et si tu misais sur un sapin de Noël entièrement en bois ? (quelques exemples ici) C’est joli, plus écolo que du plastique, et réutilisable. Pour un 10/10, choisis-en un avec le label FSC ou PEFC (= issu de forêts gérées durablement).
  • Envie d’encore plus d’originalité ? Fabrique ton propre « sapin » avec du bois flotté, des branches fixées au mur, des livres, une échelle… Ou tout simplement en enroulant quelques guirlandes sur ta plante d’intérieur (non, on voit pas pourquoi un Monstera ferait moins Noël qu’un sapin).
  • Si tu tiens absolument au sapin traditionnel, il existe des modèles issus de l’agriculture biologique. Traque les logos AB, Plante bleue, ou MPS.
  • Si tu as un sapin plastique (no shame, ça arrive même aux meilleur·es), essaye de le garder le plus longtemps possible 🙌
Par ici pour des idées de cadeaux de Noël écolo !

ADEME - Infopresse Noël
The Guardian - Is a plastic Christmas tree more sustainable than a real one?
Le Monde - Dans le Morvan, la bataille contre la monoculture de pins Douglas s’organise
New York Times - Real vs. Artificial Christmas Trees: Which Is the Greener Choice?
Patrimoine du Morvan
Reporterre - Sapins de Noël : excédé par les pesticides, il a tiré au fusil sur une cuve d’épandage
Télérama - Votre sapin de Noël dopé aux pesticides, c’est ça la magie des fêtes

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro