Accueil, NOWU. Ta planète. Ton média
5 min

5 étapes à suivre pour aider ton campus dans sa transition écologique

L’enseignement supérieur n’échappe pas à la transition écologique. Il est même doublement concerné → Déjà, parce que les campus doivent réduire leur impact sur l’environnement (comme tout le monde), et ensuite, parce qu’ils forment les jeunes, aka celles et ceux qui seront les plus concerné·es par la crise environnementale.

Et pour l’instant, c’est pas gagné : le collectif Pour un réveil écologique a créé le Grand Baromètre de la Transition écologique → une enquête nationale sur la prise en compte de l'écologie dans l'enseignement supérieur. Parmi les établissements qu’ils ont interrogés, seulement 15% annoncent vouloir former leurs étudiant·es à la transition écologique

Envie que ton école/université se transforme en champion de l’écologie ? Alors suis le guide (en 5 étapes) !

Étape 1 : Voir qui contacter pour t’aider

Tout·e seul·e avec tes petits bras, tu n’y arriveras pas. Et t’auras pas forcément le pouvoir d’ailleurs. C’est donc super important d’identifier tes futur·es interlocuteur·ices et allié·es dans ton combat pour plus d’écologie ❤️ Par exemple :

  • Les responsables de développement durable présent·es dans la plupart des universités
  • Les élu·es étudiant·es
  • Les assos étudiantes
  • Les membres de l’administration
  • Les profs (les mieux placé·es si tu cherches à faire évoluer les formations)
  • Les anciens élèves (ils ont un peu plus de recul, et peuvent utiliser leur expérience professionnelle pour pousser leur ancien établissement à changer -- des anciens « médiatiques » peuvent aussi être intéressants à activer)

OK mais comment je les trouve ?

  • C’est tout bête, mais commence déjà par regarder l’organigramme pour repérer par exemple les éventuel·les profs chargé·es de cours en lien avec l’environnement, le responsable développement durable…
  • Quand y a des événements (conférences, ateliers…) sur la thématique environnementale organisés dans ton école/université, regarde qui anime/participe… et n’aie pas peur d’engager la conversation 🙌
  • Appuie-toi sur le RESES et Together 4 Earth pour identifier les organisations étudiantes écolo qui existent déjà sur ton campus.
  • S’il y a un groupe d’alumni (anciens élèves), rejoins-le !
  • Jette un oeil aux mémoires publiés par les anciens élèves → ils peuvent te mettre sur la piste de personnes sensibilisées à l’écologie à contacter.

OK mais comment j’aborde le sujet ?

  • Adapte ton angle d’attaque en fonction de ton interlocuteur·ice et son niveau de connaissance des enjeux
  • Évite d’arriver avec des gros sabots en mode « il faudrait faire ci ou ça » → essaie plutôt d’avoir une attitude humble et positive « j’ai vu que telle chose existait ailleurs… » / « j’aimerais bien avoir plus de ça dans vos cours… »

Étape 2 : Créer un groupe étudiant

Avant de lancer ton propre groupe, vérifie d’abord que rien de similaire n’existe déjà sur ton campus (cf étape du dessus). Ça serait dommage de faire doublon et d’éparpiller l’énergie de tout le monde… Partir de l’existant permet de gagner du temps et donc d’être plus efficace.

Si rien n’existe, alors tu peux construire ta propre team. Tu peux envoyer un message sur le groupe de ta promo par exemple, ou juste en parler autour de toi. Organise ensuite une première réunion avec les intéressé·es pour bien identifier qui est réellement motivé, et structurer la future équipe. Essaie de motiver tes potes : ça te donnera encore plus envie de porter le truc.

Mettez-vous d’accord sur le rôle de chacun des membres (en fonction de son temps, ce qu’il préfère faire…) et un planning de projet (réunions régulières, deadlines). Et évidemment… des objectifs à atteindre !

Étape 3 : Faire un bilan des enseignements

Premier gros boulot : récupérer la maquette pédagogique de ton université/école, et voir quel(s) cours sont en lien avec la transition écologique. Grosso modo, il existe 3 cas de figure : le cours centré sur l’environnement, le cours qui aborde l'environnement et le cours qui n’en parle pas du tout. Pour les deux premiers cas, pose-toi aussi ces questions : est-ce qu’ils sont obligatoires ou en option ? proposés dès les premières années ou plus tard dans le cursus ?

Regarde aussi les actions écolo éventuellement mises en place sur ton campus : y a-t-il des poubelles de tri ? une cantine ? des infrastructures vélo ?

Bref, l’idée est de voir où en est ton établissement dans sa transition écologique (et mesurer ce qu’il reste à faire 💪).

Pour t’aider :

  • Le gros du taff a été fait pour les établissements qui ont répondu au Grand Baromètre de la Transition (à checker ici).
  • Il existe des objectifs officiels sur la formation des étudiant·es → d’ici 2025 tous les diplômé·es bac+3 devront avoir reçu une formation à la transition écologique. Intéressant de voir si ton université/école est alignée avec ça ou pas.
  • Autre bon indicateur à regarder → les secteurs dans lesquels travaillent les diplômé·es de ton cursus.

Étape 4 : Lancer des projets

Conseil côté formation : si ton établissement part de zéro, concentre-toi dans un premier temps sur les cours en tronc commun (pour que tous·tes les étudiant·es aient une base). Tu pourras ensuite faire des propositions pour les cursus spécialisés.

Conseil global : ne te lance pas dans 1000 chantiers en même temps. Hiérarchise ce qui est le plus important/urgent, sinon tu risques de te noyer dans les sujets (et ne plus avoir une soirée de libre, aussi 😮‍💨).

Quelques ressources pour t’inspirer :

Étape 5 : Suivre l'action sur le long terme

Comment tenir le coup sur l’année ?

Choisir un rythme d’engagement que tu pourras tenir sur le long terme et qui ne va pas te cramer au bout de 3 mois (par ici pour des tips d’activistes pour s’engager en toute sérénité).

  • Demande à ton établissement de valoriser ton engagement → équivalence ECTS, coup de pouce sur ta moyenne…
  • Si t’as le temps, présente-toi comme élu·e étudiant·e → c’est un rôle qui permet de faire plein de trucs et de défendre à plus grande échelle les enjeux qui te tiennent à cœur.
  • Certaines victoires seront faciles et rapides, d’autres plus longues et complexes → mieux tu l’anticipes, moins tu seras tenté·e de te décourager.

Comment ne pas repartir de zéro chaque année ?

  • Propose à ton établissement de créer un « comité environnemental » avec tous les acteurs importants du campus, qui va vraiment s’assurer que la transition écologique est un objectif de long terme qui sera respecté d’année en année.
  • Assure-toi de renouveler les membres de ton équipe en recrutant régulièrement de nouvelles personnes → ça évitera un « effet promo » au moment où tes potes et toi serez diplômés et quitterez le campus.
  • Même si ta formation est finie, n’hésite pas à rejoindre le réseau d’anciens élèves pour maintenir un lien avec tes successeur·euses 🤝

Interview de Florentin, Nicolas et Lou de Pour un réveil écologique
L’Étudiant - D'ici 2025, tous les étudiants auront une formation à la transition écologique

Pauline Vallée
Voisine de Totoro

Lien copié !

Article enregistré !