Accueil
4 min

5 aliments à remplacer par des alternatives écolo

Produire à peu près n’importe quoi pollue (normal), mais certains aliments polluent un peu (beaucoup) plus que les autres. Ça serait cool d’essayer de moins en produire, et donc de moins en manger, pour réduire un peu l’impact de l’agriculture/l’élevage sur l’environnement (19% des émissions de gaz à effet de serre de la France pour rappel) non ?

Voilà donc 5 aliments avec une grosse empreinte carbone (= avec l’équivalent d’une grosse quantité de CO2 émise pour en produire 1 kilo) + des idées de comment les remplacer ! Teste au moins, qui sait, tu seras peut-être ultra convaincu·e par ces nouvelles saveurs ✨

Remplacer la viande

On t’en parle déjà ici, la viande est vraiment LE produit le plus polluant. Mention spéciale pour le bœuf, qui émet quasi 100 kg de CO2 par kg produit. La bonne nouvelle par contre, c’est que c’est pas les alternatives qui manquent. Tu peux miser sur des légumineuses (lentilles, haricots rouges ou blanc, pois chiche…), des légumes/féculents, du tofu, du seitan…

Si tu prends l’exemple d’un burger → le steak classique se remplace par :

  • une galette de pommes de terre
  • un steak végé aux céréales et/ou légumes
  • un « steak » maison à base de haricots rouge (la recette ici)

Remplacer le chocolat

Déso les chocovores, mais cet aliment (objectivement : le meilleur du monde) a une empreinte carbone pas ouf : environ 46kg de CO2 émis par kilo produit. Le cacao ne peut être produit que dans une zone géographique précise, en Afrique de l’ouest, en Amérique centrale et Amérique du sud → ça implique donc pas mal de transport. Sa culture intensive participe aussi à la déforestation des forêts tropicales.

2 options s’offrent à toi :

  • privilégier du chocolat noir bio + labellisé commerce équitable (Fairtrade, Max Havelaar…) + transporté par voilier = c’est ce que proposent des marques comme Grain de Sail
  • partir sur carrément autre chose en testant la caroube → ce fruit du caroubier a un goût chocolaté qui fait assez bien le job (tu peux trouver des produits à base de caroube dans des magasins spécialisés comme Naturalia et Biocoop, ou sur des sites comme La Fourche ou Greenweez)

Remplacer le lait

Le lait d’origine animale (vache, chèvre etc) a une empreinte d’environ 3 kg de CO2 par kilo.

Heureusement, il existe une multitude de laits végétaux qui font globalement le même taff que du lait classique, la pollution en moins. Quitte à choisir, le lait de soja et le lait d’avoine sont ceux qui ont la plus faible empreinte carbone (par rapport au lait d’amande par exemple). Quel que soit ton choix, la plupart sont trouvables en supermarché !

Remplacer le café

C’est ton allié du matin, le seul capable de passer ton cerveau en mode « on » (faites pas genre, y a pas que moi à qui ça fait ça non ?). Trahison, disgrâce : le café arrive en haut de la liste des aliments les moins écolo, avec une empreinte carbone d’environ 28kg de CO2 par kilo. Normal, sa production intensive (pour satisfaire la demande mondiale, toujours en augmentation) implique l’utilisation d’engrais, de pesticides, de beaucoup d’eau, et la déforestation.

Alors oui, c’est déchirant, mais va falloir se calmer sur le café. Tu peux le remplacer par de l’orge torréfié ou de la chicorée. Le goût et la couleur seront assez proches (sans non plus faire totalement illusion hein) par contre le résultat ne contient pas de caféine (l’occasion idéale pour démarrer une détox).

  • Tu peux trouver de la chicorée en poudre dans n’importe quel supermarché.
  • L’orge torréfié est un peu plus délicat à trouver : tu peux dénicher des mélanges avec de la chicorée et/ou du seigle/malt torréfié dans des sites/magasins spécialisés comme Naturalia ou Biocoop.

Remplacer les crevettes

Alors là ça se complique. Les crevettes d’élevage sont pour la plupart produites de manière intensive par des fermes aquacoles* en Asie, qui ont la main lourde sur le traitement de l’eau avec des produits chimiques, l’utilisation d’antibiotiques, la destruction d’écosystèmes sauvages précieux comme la mangrove… Résultat : une empreinte carbone moyenne de quasi 27kg de CO2 par kilo produit.

  • Tu peux déjà remplacer ces grosses crevettes roses par les crevettes sauvages grises, plus locales (tout aussi bonnes, à déguster sur une tartine de pain au beurre salé).
  • Tu peux aussi te tourner vers d’autres fruits de mer, comme le crabe ou les pétoncles, voire des alternatives végétariennes en misant sur les algues comestibles.
  • Et si vraiment t’es un·e inconditionnel·le, il existe des équivalents végé (oui oui) de crevettes roses, à base d’algues et de racine de konjac par exemple.

Ta réaction

Lâche un 😍 si tu veux une suite !
En plus certains de ces aliments vont se raréfier à cause du changement climatique...

Aquaculture : Activité qui consiste à élever des poissons et/ou produits de la mer pour les consommer.

Rapport Grand Public du Haut Conseil pour le climat (septembre 2022)
Our World in Data - Environmental Impacts of Food Production
We Demain - Café, thé, chocolat, un trio incompatible avec la sobriété ?
Cirad - L'aquaculture crevettière et ses impacts sur l'environnement
Cordis - Une production de crevettes plus propre et plus écologique
TED - Wonder about the impact of your daily cup of coffee on the planet? Here’s the bitter truth
Forum économique mondial - You can love chocolate and the environment. Here's how
Statista - Quel est le lait le plus écologique ?

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro