Ces campus sont des pros de l’écologie

5 min
Esther Meunier& Pauline Vallée
🤝 En partenariat avec Campus Responsables
Côté environnement, ton campus c’est :
  • Le top du top
  • Plutôt pas mal !
  • Pas terrible
  • Le néant

On a découvert les projets des campus participants, qui ont justement mis en place plein d’actions pour réduire leur impact sur l’environnement ↓


Côté infrastructures

S’approvisionner en énergies renouvelables

À Douai (au pays des frites), l’IMT Nord Europe (IMTNE) a par exemple remplacé 3 chaudières au fioul par de la géothermie « sur nappe » (= énergie qui utilise la chaleur des nappes d’eau sous terre) sur un de ses campus.

Ça permettrait de baisser ses émissions de gaz à effet de serre de :
  • 20%
  • 50%
  • 80%

À Fès, au Maroc 🇲🇦, l’Université Euro-Méditerranéenne (UEMF) a installé des panneaux solaires sur son éco-campus, ce qui a permis de baisser la consommation d’énergie de 20%. Même stratégie pour l’Université Catholique de Lille, où un bâtiment entier est alimenté à l’énergie solaire.

Plus loin, carrément de l’autre côté de l’Atlantique, l’université canadienne 🇨🇦 McGill prévoit d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, en utilisant l’hydroélectricité (= énergie renouvelable qui utilise la force de l’eau).

Mieux isoler

L’IMTNE (encore eux) a rénové 241 logements étudiants pour améliorer leur isolation. Résultat : ils consomment entre 10% et 13% d’énergie en moins !

Verdir

L’IMTNE (toujours) a aussi décidé de laisser 10% de l’espace extérieur de son Centre de recherche en jachère* → ++ pour la biodiversité. Des ruches ont même été installées, et l’école produit son propre miel 🍯

Construire responsable

À Nancy, l’ENSGSI compte inaugurer fin 2022 un nouveau bâtiment construit avec des matériaux recyclés ET produits en circuit-court*. Le bois des parquets ou de la structure sera par exemple récupéré dans les scieries de la région, et les vitres des chantiers locaux. Bonus : les étudiant·es de l’école réfléchissent aussi à comment le rendre autonome en énergie.


Côté fonctionnement / vie du campus

Bien gérer les cafets, self et autres cantines 🌮

Manger local, bio, et avec moins de produits animaux, c’est bon pour la planète !

L’IMTNE prévoit de ne plus s’approvisionner qu’en circuit-court → il privilégie les agriculteur·ices de la région. Et quand c’est pas possible : au moins avec de la nourriture produite en France !

Trier et réduire les déchets ♻️

Plusieurs mesures peuvent permettre de se rapprocher du zéro déchet : supprimer les distributeurs de boissons et les remplacer par des fontaines à eau avec verres réutilisables à disposition par exemple, comme sur le campus parisien de Grenoble Ecole de Management. Là-bas, l’administration distribue aussi des gourdes aux étudiant·es et a mis en place des poubelles de tri :

Combien de types de poubelles dans les locaux ?
  • 2
  • 4
  • 14

D’autres initiatives existent :

  • Créer un compost
  • Organiser des collectes de téléphones et de matériel informatique hors d’usage, l’IMTNE a par exemple travaillé en partenariat avec Orange pour ça

Rendre l’usage du vélo easy

L’ENSTIB, une école publique d’ingénieur·euses dans les matériaux bois à Epinal a mis en place des ateliers de réparation et de sensibilisation, créé des espaces parking pour les vélos, et organisé des sorties nature et des défis pour inciter personnel et étudiant·es à venir à vélo !

Résultat :
  • 20% des étudiant·es viennent à vélo
  • 60% des étudiant·es viennent à vélo
  • 100% des étudiant·es viennent à vélo

Installer des jardins potagers

À l’INP Toulouse, les étudiant·es et le personnel ont été formés pour s’occuper de jardins potagers !

Variante possible : créer un partenariat avec des maraîchers locaux pour permettre à chacun·e d’acheter son panier de fruits et légumes de saison chaque semaine 🥕

Organiser des clean walk

Par exemple, sur le campus de l’IMTNE, l’asso étudiante ZeGreenPeas et le personnel du campus travaillent ensemble sur certains projets, comme le nettoyage de la Scarpe, la rivière qui passe à côté du campus.

(Mieux) choisir ses partenariats

Certaines écoles se financent grâce à des partenariats avec des entreprises. Par exemple, jusqu’à il y a peu, Sciences Po Paris avait un partenariat avec Total → après la mobilisation des étudiant·es (pendant plusieurs années quand même) et suite à la guerre en Ukraine, l’école vient de mettre fin à ce partenariat !


Côté formation

Intégrer les questions écolos dans les cours

Parce que c’est bien beau un campus green, mais faut pas oublier que le but des écoles c’est de former des gens : intégrer les questions environnementales dans leur cursus, c’est un bon moyen d’avoir un vrai impact sur la société ! Par exemple, à l’ENSEIT, ce sont les étudiant·es qui en ont été demandeur·euses.

Combien d’heures sur ces enjeux dans les cours des ingés ?
  • 30h
  • 70h
  • 136h

À GEM, les profs doivent réfléchir à la façon d’intégrer ces enjeux dans tous les cours, et il y a aussi une partie des travaux de recherche qui y sont dédiés.

Organiser des fresques du climat

La fresque du climat, c’est un atelier participatif top pour tout comprendre aux causes et aux conséquences du changement climatique 😎 A l’IMTNE, tous les étudiant·es y participent à leur arrivée, et une session pour le personnel sera organisée à la prochaine rentrée !

Autres formations

Pour compléter l’enseignement dans les cours directement, les campus peuvent aussi organiser des cycles de conférences, ou des sessions de « libre cours » comme à l’INP (= formats d’une demi journée de formation aux enjeux ouverts à tous).

En parler autrement (et de manière fun !)

À Rennes, l’école UniLaSalle a lancé en 2020 son propre podcast dédié à l’environnement, et les initiatives mises en place dans d’autres établissements.

Son nom ?
  • Capsule DD
  • Au DD
  • Ça roule BB

Autre idée, testée par l’INP : créer une pièce de théâtre sur la consommation de viande par exemple. Avec plusieurs rôles : l’élu local qui doit gérer la cantine scolaire, un agriculteur…

····················



😎 T’en veux plus ?

  • Découvre les lauréats des trophées Campus Responsables de 2020 juste ici !
  • Retrouve ici plein d’astuces pour commencer tout doucement à bouger les choses sur ton campus, grâce aux tips du RESES et Together for Earth.


🔍 Dico

Jachère : Parcelle de terre qu’on laisse au repos, qui n’est pas semée d’une culture particulière.

Circuit-court : Aucun ou très peu d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur.


👀 Sources

Campus Responsables
Interview de Grégory Brassart et Bernard Mendolia (IMT Nord Europe)
Interview de Roman Teisserenc (INP Toulouse)
Interview de Laure Morel (ENSGSI)
Reportage à la GEM avec Martin Zahner

NOWU = 1 article par jour
Reviens demain 🙌
author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles
author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro