Accueil
4 min

Ce qui change au 1er janvier 2023 (version écolo)

Nouvelle année, nouvelles règles ! Plusieurs choses officielles changent à partir d’aujourd’hui, dont quelques trucs liés à l’environnement. On te fait la liste.

Ce qui change niveau pollution plastique

  • Fin des emballages jetables au resto

Oui, même chez McDo ou Burger King, si tu manges sur place, tu ne seras plus servi·e dans des emballages jetables à partir d’aujourd’hui. Dès qu’un resto a plus de 20 couverts, il est obligé de laver et réutiliser la vaisselle pour tout ce qui n’est pas pris à emporter (donc ton kebab ne sera sans doute pas concerné).

Une bonne chose : par exemple, on estimait qu’en 2017 McDo produisait 1 kilo de déchets par seconde (rien qu’en France) ! Reste à voir si toutes les enseignes (surtout de fast-food) respecteront bien la loi 👀

  • Meilleure indication de tri pour les produits qui contiennent des microplastiques

Les emballages des produits cosmétiques, produits d’entretiens ou dispositifs médicaux/médicaments qui contiennent encore des microplastiques (ils disparaissent progressivement depuis 2018) devront indiquer leur présence et comment les trier pour éviter de rejeter des microplastiques dans l’environnement. Ces indications devront être indiquées « de façon lisible, visible, et indélébile ».

  • Stop les microbilles de plastique industrielles dans la nature

Les objets en plastique sont fabriqués à base de petits granulés ronds de moins de 5 mm. Le problème de ces petits granulés, c’est que très souvent, ils s’échappent des sites industriels où ils sont produits, transportés, stockés, utilisés, recyclés… Et ils se retrouvent dans la nature, où ils polluent un max. À partir du 1er janvier, tous les sites de production, manipulation et transports de granulés vont devoir installer des grilles de filtration, des processus de captation, et autres techniques pour éviter que ces petites billes se perdent et finissent dans l’océan !

  • Obligation pour certaines entreprises de trier à la source leurs biodéchets

Les biodéchets, ce sont toutes les épluchures, les restes alimentaires, le genre de trucs qu’on peut mettre au compost en général quoi. Jusqu’ici, les restaurants par exemple n’avaient l’obligation de les trier que s’ils en produisaient plus de 10 tonnes par an. Maintenant, à partir de 5 tonnes de biodéchets par an, les entreprises doivent mettre en place une solution dédiée : du tri pour envoyer ces déchets au compost ou vers des processus de méthanisation ♻️

Ce qui change niveau mobilité

  • Prime de 100 € pour celles et ceux qui se mettent au covoiturage

Tous·tes les nouveaux·lles conducteurs·ices inscrit·es sur les sites de covoiturage (Blablacar, Karos, Kombo, Mobicoop…) recevront une prime de 100€ → elle ne sera pas versée immédiatement en intégralité. Les concerné·es recevront d'abord 25€ au premier covoiturage, puis 75€ au bout de 10 trajets effectués. Le but ? Encourager le covoit dans tout le pays (pour réduire l’usage de la voiture, et donc les émissions de CO2).

  • Baisse du prix de la carte famille nombreuse SNCF

Cet abonnement permet aux familles de minimum 3 enfants d'obtenir des réductions (pouvant aller jusqu'à -75%) sur le prix de leurs billets de train. Le prix de la carte va passer à 18€ contre 19€ en 2022 (bon ça fait pas une énorme diff, mais ça fait toujours plaiz).

  • Prêt à 0% pour acheter un véhicule peu polluant dans les zones à faible émission

Ça fait partie d’une expérimentation menée sur 2 ans → proposer un prêt à taux zéro* pour celles et ceux qui veulent acheter un véhicule électrique ou hybride (censé être moins polluant). Ce sera testé dans un premier temps dans les zones à faibles émissions (Grand Paris, Lyon, Aix-Marseille, Toulouse, Nice, Montpellier, Strasbourg, Grenoble, Rouen, Reims et Saint-Etienne).

  • Hausse du prix du Pass Navigo 🥲

Mauvaise nouvelle pour nos amigos parisien·nes → le prix mensuel du Pass Navigo passe à 84,10€ (une hausse de 12% quand même !). La raison selon le gouvernement : hausse des prix de l’énergie + inflation. Ça devrait pas encourager le recours aux transports en commun…

  • Nouvelle aide pour acheter son carburant

Depuis novembre, les conducteur·ices pouvaient compter sur une remise de 10 centimes par litre de carburant (pour compenser la hausse des prix). Le système est remplacé à partir d’aujourd’hui par un autre mécanisme : une aide de 100€ sera versée directement aux personnes à revenu modeste qui utilisent leur voiture / deux roues pour aller travailler.

Ce qui change niveau logement

  • Changement des critères pour définir un logement décent

Un logement sera considéré comme « énergétiquement décent » seulement si sa conso est inférieure à 450 kWh/m2 par an (en France métropolitaine). Les logements dont la conso dépasse cette valeur ne pourront plus être proposés à la location. Les passoires thermiques* c’est ciao 👋

  • Plus de budget pour Ma Prime Rénov’

Cette aide à la rénovation énergétique devrait passer de 2 milliards d’euros en 2022 à 2,45 milliards d’euros cette année → pour rappel, cette aide est calculée en fonction des revenus de la personne et du gain écologique des travaux.

Ce qui change niveau agriculture/alimentation

  • Fin du broyage des poussins mâles

C’était le triste sort réservé à 50 millions de poussins mâles (qui peuvent pas devenir des poules pondeuses du coup) chaque année… 🐥 À partir d’aujourd’hui, c’est fini. À la place, les oeufs seront triés très en amont en fonction du futur sexe du poussin qu’ils contiennent.

  • 1 option végé obligatoire

Les cantines de l’État, des universités publiques et des entreprises publiques devront proposer chaque jour un repas végétarien au menu.

Ce qui change niveau conso

  • Fin du mytho sur la neutralité carbone

Les pubs n’ont plus le droit de dire que le produit/service qu’elles vendent est neutre en carbone, sauf si les entreprises sont capables de sortir un bilan complet, accessible et récent de l’impact carbone de ce produit/service (allez, qui se dévoue ?).

T'as bien suivi l'actu écolo de 2021 ?

Passoire thermique : Logement très mal isolé (dans les catégories F et G du diagnostic de performance d’énergie).

Prêt taux zéro : Prêt soumis à des règles particulières qui permet d’obtenir un crédit sans avoir à payer des intérêts dessus → un crédit « gratuit » quoi.

Service public - Ce qui change en janvier 2023
Service public - Indemnité carburant 2023 : 100 euros pour les travailleurs modestes
Surfrider - Ce qui change en janvier 2023
Ministère de l’Agriculture - Fin de l’élimination des poussins mâles en filière poules pondeuses
Ministère de la Transition Écologique - Promulgation de la loi climat
Ministère de la Transition Écologique - Mise en oeuvre de la loi Climat et Résilience : entrée en vigueur de 3 dispositifs pour une publicité plus responsable

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King
author image
Esther Meunier
À la recherche de bonnes nouvelles
author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro