Accueil
2 min

C’est quoi la sobriété ?

La crise de l’électricité a fait beaucoup ressortir dans les débat le concept de « sobriété ». Mais en vrai, qu’est-ce que ça veut dire exactement ?

On associe souvent le mot « sobriété » avec l’adjectif :
  • Énergétique
  • Heureuse
  • Volontaire

Quelle notion de sobriété ?

On va commencer par une mini-déception : il n’existe pas de définition officielle de la sobriété dans le sens écologique du terme. Mais on va quand même essayer de faire un truc un peu cohérent 💪

Si tu regardes dans le dico, la sobriété est définie comme la « qualité de quelqu'un qui se comporte avec retenue » / la « qualité de ce qui se caractérise par une absence d'ornements superflus ». Bref, c’est une notion plutôt positive qui parle de simplicité, de retour à l’essentiel.

Appliqué à l’environnement, ça veut dire : revenir à l’essentiel aussi en terme de consommation → ne pas consommer plus que ce dont tu as réellement besoin. Ça implique d’apprendre à hiérarchiser ces fameux besoins. Par exemple, avant d’acheter quelque chose, se poser systématiquement la question de si c’est vraiment nécessaire et/ou si tu ne pourrais pas te le procurer autrement (en louant, empruntant…).

Cette sobriété a un double intérêt écologique :

Combien de Français·es déclarent déjà « consommer moins » ?
  • 33%
  • 53%
  • 73%

Sobriété énergétique, heureuse, choisie… késako ?

T’as compris, le concept de sobriété est un peu générique. Il peut donc être associé à plein de choses, et créer plein de sous-concepts, pour former une grande famille 👨‍👧‍👦

Sobriété énergétique

Concept popularité par l’association Négawatt, la sobriété énergétique désigne le fait de ne pas utiliser d’énergie plus que nécessaire. L’équivalent du « C’est pas Versaille ici » quoi. Ça implique plein de gestes comme mettre un pull plutôt que monter le chauffage, éteindre les appareils plutôt que les laisser en veille, rouler moins vite sur l’autoroute…

Sobriété heureuse / volontaire

La sobriété heureuse a été définie par Pierre Rabhi, un écologiste français (qui a carrément écrit un bouquin sur le sujet). Elle ressemble beaucoup au concept plus ancien de sobriété choisie : adopter volontairement un mode de vie simple, acheter moins mais mieux, trouver du bonheur dans ce minimalisme.

Sobriété subie

Expression assez nouvelle, évoquée par la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher en conférence de presse le 6 octobre dernier. Là pour le coup, l’expression semble désigner les Français·es les plus précaires financièrement 🤔

C’est plus clair ?
  • Carrément !
  • Bof bof
  • Euh... non
Comment consommer mieux (et surtout, MOINS)

ADEME - Panorama sur la notion de sobriété
ADEME - Baromètre « Les représentations sociales du changement climatique » (2022)
Négawat - Sobriété énergétique

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro