3 min

C’est quoi la Conférence mondiale sur les océans ?

Elle va avoir lieu à :
  • Paris 🇫🇷
  • Lisbonne 🇵🇹
  • Rome 🇮🇹

Pourquoi cette Conférence ?

Du 27 juin au 1er juillet 2022, les pays membres des Nations Unies se réunissent à Lisbonne pour trouver des solutions pour mieux protéger les océans.

Parce que oui, l’océan est à la fois essentiel (on t’en dit plus ici) et très menacé par les activités humaines (toujours la même histoire) :

  • Ses eaux deviennent de plus en plus chaudes et acides à cause du changement climatique
  • Il reçoit des tonnes de déchets plastiques chaque année
  • La moitié des espèces qui y vivent pourraient disparaître d’ici la fin du siècle, à cause de ce qu’on vient de citer + d’autres facteurs (surpêche, etc.)


Quels sont ses objectifs ?

Officiellement, la Conférence de Lisbonne vise 3 choses :

  • Proposer des défis encore plus ambitieux de protection des océans, surtout en ce qui concerne la pollution, l’acidification, la pêche etc. → poser les bases
  • Adopter une déclaration pour « mettre en œuvre et faciliter » cette protection passer au concret
  • Que les États et entreprises s’engagent concrètement sur le sujet, en proposant des lois par exemple aller encore plus loin


À quoi il faut s’attendre ?

À ton avis ?
  • Pas grand chose
  • Des trucs stylés
  • On verra bien

La Conférence de Lisbonne veut surtout mettre en avant des solutions « innovantes », « basées sur la science ». Là comme ça, c’est un peu vague, mais ça peut englober des technologies de capture des déchets plastiques par exemple, ou de restauration du corail !

Le programme reste aussi assez flou sur les négociations politiques qui devraient avoir lieu pendant la Conférence 🤷 C’est pourtant ce qui avait le plus occupé les participant·es du One Ocean Summit (= un autre sommet mondial qui était censé préparer celui de Lisbonne, tu trouveras un résumé de ses conclusions en début de cet article).

On ne sait pas par exemple si des échanges sont prévus sur la création d’un « traité de protection de la haute mer » → une quarantaine d’États s’étaient engagés à défendre cette idée, qui est toujours en discussion.

C’est plus clair maintenant ?
  • Carrément !
  • Bof bof
  • Euh… non
Protéger 30% de la nature, c'est vraiment utile ?

👀 Sources

Nations Unies - Conférence des Nations Unies sur les océans
UNRIC - 100 jours avant la Conférence sur les océans à Lisbonne
Commission Européenne - World Oceans Day

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro