Accueil
2 min

C’est quoi l’écolo-bashing ?

Décrédibiliser les discours ou les actions écologiques ça porte un nom : l’écolo-bashing !

Le « bashing », c’est…
  • Couvrir des trucs avec une bâche
  • Être fan hardcore d’Alain Bashung
  • Critiquer, mépriser ou dénigrer systématiquement quelqu’un (ou quelque chose)

L’écolo-bashing, ça sort d’où ?

En une petite décennie seulement, l’écologie est devenue un sujet hypeeer important, avec toute une flopée de nouveaux mots qui ont fait leur apparition… dont l’écolo-bashing.

À la différence du greenwashing, qui consiste à s’approprier la lutte écologique à des fins pécuniaires (en gros, prétendre vendre du green pour faire plus de moula), l’écolo-bashing consiste à discréditer les écologistes, qu’ils soient élu·es, militant·es ou citoyen·nes, en réduisant leurs actions et leurs discours à des arguments absurdes.

Mais attention ! Faire de l’écolo-bashing ne veut pas forcément dire être climatosceptique 🤨 Celui ou celle qui fait de l’écolo-bashing ne nie pas la réalité du changement climatique mais tente de faire croire aux autres qu’il a un « doute sain » et débat sur les causes au lieu de parler des conséquences. En gros, il/elle ne fait que détourner l’attention du vrai problème en critiquant le messager plutôt que le message.

Comment reconnaître de l’écolo-bashing ?

Plusieurs stratégies possibles. Par exemple, tu peux trouver de l’écolo-bashing en une de certains médias, avec des titrescomme :

  • « Les clowns de l’écologie »
  • « Ces écolos qui virent barjots »
  • « L’écologie mérite mieux que les écolos »
  • « Ce monde de fous que les écolos nous imposent »

(#truestory, ces unes existent vraiment !)

Tu peux aussi le retrouver dans le discours de certaines personnes qui comparent par exemple les écolos à des hippies qui vivent dans une grotte ou des Bisounours. À l’inverse, certain·es les qualifient de personnes radicales, hystériques et violentes. Des mots forts comme « khmers verts » peuvent même être employés 🤭

Voilà d’ailleurs quelques phrases typiques des écolo-basheur·euses (oui, ce mot existe, tout à fait) :

  • « On ne va pas changer de modèle de société comme ça ! Il faut du temps pour s’adapter ! »
  • « C’est pas si simple que ça de sauver la planète ! »
  • « Faire des efforts ok, mais on va quand même pas s’arrêter de vivre ! »
  • « De toute façon, l’écologie c’est un délire de jeunes ou de bobos qui s’ennuient dans leurs vies ! »

Ça y est, tu commences à capter ? 👀

Pourquoi des gens font de l’écolo-bashing ?

Tout simplement car en faisant ça, on refuse de fournir les efforts nécessaires pour faire face aux bouleversements climatiques annoncés (on fait l’autruche quoi).

Pour aller plus loin, tu peux même aller checker notre article qui explique pourquoi on galère autant à se bouger pour la planète. Y a tout une liste d’obstacles cognitifs (et cette forme de déni en fait partie !).

Comment les médias pourraient mieux informer sur l’urgence environnementale

Arrêt sur images - Écolo-bashing : “un déni de réalité”
JNE - Qui veut la peau des écolos ! Enquête sur les dessous de l’écolobashing
Le Monde - L’enfer, c’est les verts
Pour ne rien dire, Ep.02 - L’écolobashing et le greenwashing

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King