Accueil
2 min

C’est quoi l’écoconception ?

Cette démarche consiste à intégrer la question environnementale dès la conception d’un produit (genre ton smartphone) ou d’un service (genre un média).... pour au final réduire son impact sur la planète.

Exemple au hasard : est-ce que NOWU a été éco-conçu ?
  • Oui
  • Non
  • C’est quoi NOWU

Qu’est-ce qu’un produit éco-conçu ?

Avant de comprendre ce qu’est l’éco-conception, il faut déjà savoir ce qu’est un « cycle de vie ».

En gros, chaque produit suit tout un parcours bien défini : extraction des matières premières (bois, pétrole, lithium…) nécessaires à sa fabrication → transformation et assemblage de ces matières premières → transport vers le lieu de vente → stockage et commercialisation → utilisation → fin de vie (compostage, poubelle, recyclage…).

Chacune de ces étapes génère une certaine pollution. Pour éco-concevoir un produit, il faut donc analyser son cycle de vie pour essayer de réduire la pollution à chacune de ses étapes.

Quelques exemples de produits éco-conçus :

  • une sacoche d’ordinateur avec un emballage minimaliste et un tissu découpé en utilisant une technique différente
  • une borne wifi en bois et un bouton marche-arrêt qui permet de régler la portée du signal
  • un site internet sans fonctionnalité superflue, qui n’héberge que des images de moins de 50 ko, sans vidéo… (coucou, c’est encore nous ! 💋)

Comment fonctionne l’éco-conception ?

L’ADEME identifie 6 étapes précises :

  • Choisir le produit qui va faire l’objet de l’éco-conception, Identifier les enjeux pour l’entreprise
  • Évaluer l’impact environnemental du produit sur son cycle de vie (on appelle ça l’« analyse cycle de vie »)
  • Gros brainsto pour chercher des solutions pour réduire l’impact environnemental du produit : utiliser moins de matières premières, faciliter sa réparation, le faire fabriquer plus près de son lieu de vente, utiliser des matières recyclables…
  • Vérifier le coût/la faisabilité/l’utilité de toutes les solutions trouvées
  • Définir une nouvelle méthode de conception du produit qui prend en compte ces solutions
  • Évaluer à nouveau l’impact environnemental du produit sur son cycle de vie → a-t-il baissé ?

Suivi ensuite d’une étape bonus pour l’entreprise : comment elle va communiquer sur sa démarche d’éco-conception au moment de vendre le produit/le service.

Quels avantages à l’éco-conception ?

L’environnement, déjà. Normal, on le rappelle : l’éco-conception est justement là pour réduire l’impact d’un produit/service sur l’environnement. Elle permettrait de réduire cet impact de 10% à 40% en moyenne selon le ministère de la Transition écologique, c’est pas rien !

Mais c’est pas tout. Adopter une démarche d’éco-conception permettrait aussi de réduire les coûts de production (moins de matières premières, moins d’énergie pour fabriquer → des économies !) : jusqu’à 20% de coûts en moins selon une étude réalisée par l’ADEME en 2017.

Cette nouvelle manière de concevoir un produit/service force aussi les équipes à se creuser la tête, et donc à découvrir de nouvelles manières de faire. C’est l’occasion d’innover, de se démarquer de ses concurrent·es. Et ça rapporte : la même étude de l’ADEME a montré que 30% des entreprises qui entraient dans une démarche d’éco-conception avaient augmenté leur marge et 34% avaient augmenté leur volume de vente 💰

C’est plus clair ?
  • Carrément !
  • Bof bof
  • Euh... non

ADEME - Le cycle de vie d’un produit
ADEME - La démarche d’éco-conception en 6 étapes
ADEME - Devenir plus performant grâce à l’éco-conception
Ministère de la Transition écologique - L’éco-conception des produits

On te présente 5 sacs à dos éco-responsables 👀

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro