Accueil
3 min

C’est encore possible de limiter le réchauffement à 1,5°C ?

Quasi tous les pays du monde se sont engagés à limiter le réchauffement climatique à 1,5°C d’ici 2100 → c’est la mesure principale de l’Accord de Paris signé en 2015.

Aujourd’hui on se dirige vers un réchauffement de :
  • +1,8°C
  • +2,8°C
  • +3,8°C

Cet objectif est-il encore crédible ?

Pas vraiment, selon le dernier rapport du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP). Les scientifiques ont calculé que, pour atteindre cet objectif max de 1,5°C en 2100, il faudrait réduire de 45% les émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2030. Donc quasiment diviser la pollution de moitié… en seulement 7 ans.

C’est chaud car : loin de baisser, ces émissions mondiales de gaz à effet de serre sont plutôt en train d’augmenter. L’humanité aurait émis l’équivalent de 52,8 gigatonnes* de CO2 en 2021 → c’est plus que le bilan 2020, et ça pourrait même dépasser le bilan record de 2019.

Plusieurs pays (dont 19 parmi le G20, qui regroupe les États avec le plus gros poids économique) se sont engagés à atteindre la neutralité carbone → à ne pas émettre plus d’émissions de gaz à effet de serre que ce qu’ils sont capables d’absorber. Mais problème : le rapport de l’UNEP montre que, pour certains pays, ces promesses ne sont pas cohérentes avec leurs stratégies climatiques.

C’est surtout le cas pour…
  • La Russie, la Chine et la Turquie
  • Le Canada, la Corée du Sud, l’Indonésie
  • L’Argentine, l’Australie, les États-Unis

Limiter le réchauffement climatique, c'est foutu ?

Non. Le rapport de l’UNEP sème très sérieusement le doute sur la capacité de l’humanité à tenir son engagement de limiter le réchauffement à +1,5°C, mais ne dit pas que c’est définitivement impossible. Seule solution pour éviter le point de non-retour selon ses auteur·ices : une transformation urgente.

Leurs recos :

  • Déjà, investir plus d’argent dans la transition écologique → environ 4000 à 6000 milliards de dollars par an (l’équivalent de toute la richesse produite par un pays comme le Japon)
  • Changer la production d’électricité, en développant les énergies renouvelables et en adaptant tout le système électrique à ce futur essor…
  • Changer l'industrie, en développant de nouveaux matériaux (comme de l’acier et du ciment éco-responsable), en favorisant l’économie circulaire*...
  • Changer le système alimentaire, en réduisant le gaspillage alimentaire, en mangeant (beaucoup) moins de viande, en changeant les méthodes d’élevage, en adoptant des pratiques agricoles plus respectueuses de la nature sauvage…
  • Changer le système de transport, en développant les véhicules électriques, les transports en commun, les modes de déplacement non-polluants (comme la marche ou le vélo)...
  • Changer le secteur du bâtiment, en développant les bâtiments zéro-émission, en améliorant les bâtiments existants plutôt qu’en construisant des neufs, en améliorant l’isolation thermique…

Dernier point important : même si on n’arrive pas à mettre en place toutes ces mesures à temps pour limiter le réchauffement, il ne faut pas tout laisser tomber. L’objectif de +1,5°C est important, et les participants à la COP27 ont d’ailleurs choisi de le garder, mais il ne contient pas, à lui tout seul, toute la lutte contre le changement climatique.

Le rapport le dit aussi : « Même si la transformation ne parvient pas à combler entièrement l’écart des réductions d'émissions d’ici à 2030, chaque fraction de degré compte. » Donc si le +1,5°C tombe à l’eau, le prochain objectif est de limiter le réchauffement à +1,6°C… et ainsi de suite 🔥

Ta réaction

Une réaction à cette news ?
Il reste 3 ans pour limiter le réchauffement climatique. On commence par quoi ?

Gigatonne : Unité de mesure qui représente 1 milliard de tonnes.

Économie circulaire : Système économique qui vise à réutiliser aux max les déchets d’une activité pour en nourrir une autre, et donc limiter le gaspillage et l’exploitation des ressources.

UNEP - Rapport 2022 sur l'écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro