Accueil
5 min

À quoi ressemblera la France de 2050… côté mode ?

Un peu différent cet article non ? Les réponses à tes questions sont dans notre FAQ !

10:30 - Petite session shopping à la maison

Ça y est ! Nous sommes le samedi 5 juin 2050 et je viens de recevoir la première paye de toute ma vie 🙌 Le virement a été effectué sur mon compte courant hier soir et pour fêter ça aujourd’hui c’est shoppiiiing !

Je m’installe confortablement dans mon canapé et attrape le casque VR qui traînait à côté.

- Coucou Alexia ! Tu peux me connecter au Meta Market s’il-te-plaît ?

Bip ! L'assistance vocale s’allume.

- Bien sûr Nessia. C’est comme si c’était fait. Voulez-vous que je vous redirige vers une marque en particulier ?

- Non non, t’inquiète. Je vais commencer par faire un peu de lèche-vitrine.

- D’accord. Bon shopping.

Photo d'une jeune femme qui porte un casque de réalité virtuelle.

Devant moi apparaît alors plein d’enseignes lumineuses avec les nouvelles collections et quelques articles à la une. Nike, Adidas, Vans et même Balenciaga (qui sont toujours au top en 2050) ont toutes leur propre succursale dans le métavers.

Je scroll à l’aide de ma manette pendant quelques minutes et finit par m'arrêter sur une super combi de ma marque préférée. Clic sur l’étiquette pour vérifier le textile-score :

A+ (écoresponsable)
Composition : lin, chanvre (made in France)
Impact écologique : 122 g d’équivalent C02
Lavable en machine avec programme court (30°C)

Ça m’étonne pas. De nos jours, tous les vêtements vendus dans le métavers sont éthiques, issus du recyclage ou fabriqués avec des fibres naturelles locales et sans pesticide. Côté look, les e-vendeur·euses connaissent mes goûts par cœur et il ne faut jamais bien longtemps avant que l’algorithme me propose une pièce qui me plaise 🤩

Ma meilleure amie Ashe a même souscrit il n’y a pas longtemps un abonnement de conseil mode en ligne. En gros, elle a scanné l’ensemble de sa garde-robe pour que son styliste perso trouve des vêtements qui pourraient lui plaire ou dont elle a besoin en fonction des saisons. Je crois qu’il peut même la prévenir à propos de ses fringues usés pour qu’elle les remplace ou les répare.

Je vérifie que cet achat ne va pas bouffer tout mon quota CO2 du mois et hop, commande validée ! Le colis arrivera sûrement chez moi d’ici ce soir grâce aux livreurs autonomes 😌

15:00 - Direction les boutiques de luxe !

Bon, j’ai pris le temps de me commander un bowl et de prendre une douche. Maintenant, il est temps de passer à la deuxième étape de ma journée et pour ça, direction le centre-ville. Ça va, il ne fait pas trop chaud pour un mois de juin, 33°C, la routine quoi !

J’enfile une tenue légère et une paire de sneakers avant de sortir de chez moi et de détacher mon vélo. Puis je rejoins tranquillement la « départementale vélo » à 2 voies la plus proche. Parce que même si les centres commerciaux ont tous été détruits en 2040 pour laisser plus de place à l’agriculture urbaine, c’est pas pour ça qu’il n’existe plus de vrais magasins où on peut faire ses courses en personne 💁

Par contre, la plupart sont réservés à la vente de vêtements technologiques : T-shirts bronzants, tunique déperlante anti-pluie et baskets à laçage automatique. En vrai c’est grave pratique mais c’est aussi très cher et fabriqué avec plein de matériaux rares donc pas super écolo ! Mais bon, heureusement ces fringues ne sont pas devenues la norme pour tous et restent difficilement accessibles.

Je m'arrête devant une première vitrine où tous les mannequins ont l’air de sortir d’un film de SF :

Photo d'une vitrine où 3 mannequins portent des combinaisons high-tech et unisexes, aux coloris bleus ou oranges.

« 699,99 € le jean connecté ?! Heuuu on part sur du vêtement de luxe là ma petite Nessia. T’as eu ton premier salaire OK mais t’es pas la petite-fille de Bill Gates non plus ! » 💸 La raison me dicte de faire demi-tour et c’est tant mieux. De toute façon, il y a un dernier endroit où je souhaite aller et forcément, j’ai gardé le meilleur pour la fin 😊

En remontant sur mon vélo, je sens mon Iphone vibrer à l’intérieur de ma poche. C’est une notif de New France Télévisions. FLASH SPÉCIAL : « Les autorités françaises viennent de démanteler un nouveau réseau de trafic de vêtements non écologiques venus d’Asie. »

« Halala, il y a vraiment des gens qui continuent à vivre dans l’ancien monde… » Mais bon, difficile de leur en vouloir : il y a 30 ans, la plupart des vêtements étaient produits là-bas et avaient une empreinte écologique désastreuse. Et puis d’un coup sans prévenir ils ont dû fermer toutes leurs usines, donc ils essaient d’écouler leurs stocks par tous les moyens 😕

17:30 - Pour finir, petit tour au temple de la seconde main

Allez, go au Vinted Market ! C’est un immense entrepôt situé à l’extérieur de la ville où on trouve de tout. Vêtements, électroménager, mobilier, jeux vidéos, littérature, et même des œuvres d’art ! C’est un peu le paradis de la seconde main ✨

Ma pote Ashe m'a rejoint sur la route. Quand je lui ai dit que j’allais là-bas, elle a direct lâché tout ce qu’elle faisait pour m’accompagner.

- C’est mon endroit préféré sur Terre !

- Je sais Ashe, tu me l’as déjà dit.

- Ooookay, et est-ce que tu savais qu’à l’époque de nos parents il y avait un endroit un peu pareil qui s’appelait Emmaüs ?

- Ha non, ça je ne savais pas.

- C’est ma mère qui me l’a raconté. Mais je crois que c’était un peu mal vu car les gens préféraient acheter du neuf.

- Trop bizarre…

Photo d'un bâtiment aux grandes baies vitrées, avec un toit végétalisé, où des boutiques revendent des vêtements.

Au Vinted Market, chaque personne peut louer un petit box et vendre tout ce qu’il veut y entreposer. Certain·es viennent tous les jours et d’autres seulement de temps en temps. Il y a même des vendeur·euses qui ont tellement de succès qu’on doit faire la queue si on veut espérer pouvoir leur acheter un truc. Il est aussi possible de consulter leurs vitrines sur le métavers et se faire livrer directement chez soi, mais je trouve ça plus rigolo de me rendre sur place. Il y a une atmosphère un peu underground qui règne là-bas.

Et puis le soir, il est même possible de manger sur place ou d'assister à des concerts en fonction du calendrier. Bref, en tout cas, même si je ne trouve rien je suis au moins sûre de passer une bonne soirée 🥳

T'as aimé l'article ?
  • Oui !
  • Bof...
  • Non !
Comment est-ce qu'on se déplacera en 2050 ?

Sources

Vision de la France 2050
Courrier International - À la mode du futur
La Tribune - 2050 : "Fashion Tech" ou "mode éthique" ?
Novethic - [Le monde en 2050] Uniforme et plafond de CO2, la mode est au régime autoritaire

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King