Accueil
6 min

À quoi ressemblera la France de 2050… côté logement ?

Un peu différent cet article non ? Les réponses à tes questions sont dans notre FAQ !

10:15 - À la recherche de la perle rare

Montreuil, 24 octobre 2050. Il fait gris mais pas très froid. Un couple, la cinquantaine grisonnante, marche dans une rue bordée d’arbres et de deux pistes cyclables.

MAEVA : Tu le vois toi ?

AYOUB : On était censé le retrouver devant…

MAEVA : Je ne le vois pas. Il a dû oublier l’heure.

AYOUB : Ah si, je crois que c’est lui ! Chut ! [en s’arrêtant à la hauteur d’un homme d’une trentaine d’années, une tablette à la main] Bonjour Livio.

LIVIO : Bonjour bonjour ! Vous allez bien ? Ça fait plaisir de vous voir autrement qu’à travers un écran ! Pas trop compliqué pour venir ?

AYOUB : Du tout, on a juste eu à prendre la 15 et marcher un peu.

MAEVA : Je vois que vous avez déjà bien respecté le premier critère ! Le métro est vraiment très proche.

LIVIO : Et encore, c’est que le début. Vous allez voir, cet appartement remplit vraiment toutes vos demandes. On entre ?

Le couple et l’agent immobilier entrent dans un immeuble de 4 étages, à grandes baies vitrées, d’aspect récent. Arrivés dans la cage d’escalier, ils choisissent de prendre l’ascenseur.

LIVIO : Deuxième étage… vous aurez de la lumière. L’immeuble a été construit en 2034 mais le bien a été entièrement refait il y a trois ans. Allez-y, entrez.

Le trio entre dans un vaste séjour-cuisine lumineux. Maeva enlève sa veste.

LIVIO : Il fait bon à l’intérieur hein ? Tout l’immeuble est classé A. Voilà le diagnostic énergétique. La température est auto-régulée en permanence à 19°C.

Photo d'un salon futuriste, avec des éclairages LED, des baies vitrées, des appareils connectés.

Il ouvre un placard près de l’entrée pour leur montrer le compteur électrique connecté. Plusieurs informations sont affichées sur l’écran : température extérieure, intérieure, niveau d’utilisation électrique dans l’appartement, niveau d’utilisation électrique dans l’immeuble. Tous les voyants sont au vert.

AYOUB : Le chauffage et l’eau chaude sont dans les charges ?

LIVIO : Oui, l'immeuble a ses propres pompes à chaleur. Là encore c'est une chance d'être près du métro : vous avez une source de chaleur supplémentaire en hiver !

AYOUB en montrant les grandes baies vitrées : Et il ne fait pas trop chaud l’été avec toutes ces fenêtres ?

LIVIO : Comme je vous le disais, les précédents propriétaires ont tout refait récemment. Triple vitrage intelligent, il laisse passer les rayons du soleil en hiver et les bloque en été. J’étais dans ce salon pendant la canicule d’août dernier, c’était carrément supportable.

Il guide le couple dans deux autres pièces, plus petites.

LIVIO : Voilà la chambre, et voilà le coin télétravail pour madame. Notez que la pièce est assez grande pour installer un canapé-lit et recevoir des amis ou de la famille.

Ayoub et Maeva regardent les pièces en silence. Le trio revient dans le séjour-cuisine.

LIVIO : Comme je vous le disais, ce bien recoupe vraiment toutes vos demandes. Bien isolé [il se tourne vers Ayoub] et à moins de trente minutes en vélo de votre travail… Vous avez d’ailleurs deux places vélo incluses dans le garage de l’immeuble. Plain-pied. Il a déjà été un peu visité, s’il vous intéresse il faudra se dépêcher de faire une offre. On passe au suivant ?

13:34 - Où va-t-on vivre ?

Ayoub et Maeva sont à table en terrasse d'un restaurant, en train de déjeuner. Ayoub a commandé un bowl, Maeva un burger végétarien. Ils discutent des visites de la matinée.

AYOUB : J’ai bien aimé le deuxième moi. Celui en bois.

MAEVA : Le neuf ?

AYOUB : Oui, avec l'espace commun de télétravail. Cabine d’appel, cuisine, salle de réunion… c’est top pour toi non ?

MAEVA : Oui mais je préfère avoir mon espace de travail à moi. Et il est plus cher que le premier.

AYOUB : C’est que les charges sont plus élevées, à cause des panneaux solaires. Après on ne paiera quasi rien en électricité, il est autosuffisant.

MAEVA : Et toute cette histoire de lumière connectée, franchement, ça ne m’a pas convaincu. Ces trucs tombent toujours en panne.

AYOUB : Je vois bien qu’il ne te plaît pas.

MAVEA : C’était pas un coup de cœur. J’ai besoin d’un coup de cœur. C’est notre futur chez nous. Il doit être à la hauteur de notre maison.

AYOUB : Notre ancienne maison. Il ne sera jamais aussi grand, ou avec un vrai jardin. Il faut que tu gardes ça en tête. On était d’accord pour dire que ça ne sert à rien de vivre à deux dans un logement prévu pour quatre personnes.

MAEVA : Ça n’empêche pas d’essayer de trouver quelque chose qui nous plaise à tous les deux…

15:02 - Coup de coeur immobilier

Même jour, après-midi. Livio, Ayoub et Maeva se retrouvent devant un immeuble de cinq étages, avec de multiples terrasses et balcons. Les immeubles autour sont similaires : c’est en fait une seule et même résidence. Certains ont des toits blancs, d’autres des jardins potagers en rooftop.

Photo d'un éco-quartier, avec des résidences en bois végétalisées entourées de jardins.

LIVIO : Et voilà le bâtiment A. L’appartement est au premier étage. Vous avez un jardin partagé accessible en rez-de-chaussée et un autre jardin-terrasse partagé au troisième. La laverie commune est au sous-sol. Et vous avez aussi accès au compost de la résidence ! Je crois qu’il est derrière le bâtiment C.

Il n’y a pas d’ascenseur. Ils montent à pied au premier.

LIVIO en lisant les données sur sa tablette : Toute la résidence a été construite en 2029. Diagnostic énergétique B, l’isolation est un peu moins bien que ceux qu’on a visité ce matin.

AYOUB : Oh, si vous pouviez voir dans quoi on vivait au début de notre relation... Tu te rappelles ?

MAEVA : Une vraie passoire ! On chauffait la rue.

AYOUB : Heureusement qu’ils ont tout rénové. C’était vraiment une honte.

Ils entrent dans l'appartement, encore meublé, mais à la déco épurée. Côté entrée, on retrouve, comme pour le premier, un compteur électrique connecté. Meubles en bois, tapis, rideaux et canapé aux couleurs sobres (non-teints). Le salon donne sur un grand balcon garni de plantes en pot. Livio leur fait rapidement le tour du séjour et de la cuisine.

Photo d'un salon avec le plafond, le sol, les murs et les meubles en bois, décoré de plantes vertes.

LIVIO : Il faudra refaire la salle de bains. Mais l’avantage c’est qu’il est tout équipé. Les précédents proprios vous laissent tout l'électroménager : lave-vaisselle sans eau, frigo...

MAEVA : Tu vas pouvoir t’amuser à tout réparer chéri. [à Livio] Il travaille dans un repair café.

LIVIO : Je sens que celui-ci vous plaît !

MAEVA : Il est sympa. Regarde chéri, je pourrai mettre mon bureau ici.

AYOUB plus prudent : Et l'été, qu'est-ce que ça donne ?

LIVIO : Tous les appartements sont équipés d'une clim solaire. Elle est juste là. Et comme je vous disais, l'isolation est plutôt bonne, donc vous n'aurez jamais 30°C à l'intérieur même en été. [voyant que Maeva a l'air enthousiaste] D'ici vous êtes à quinze minutes à vélo de votre travail. Et la 9 n'est pas loin. C'est vraiment une bonne affaire.

AYOUB : Il est pas mal. À discuter après la dernière visite... Mais pas mal.

Le trio ressort.

MAEVA tout bas à Livio en passant la porte : Je le convaincrai.

T'as aimé l'article ?
  • Oui !
  • Bof...
  • Non !
Et la France de 2050, côté alimentation, ça donne quoi ?

Sources

Vision de la France 2050
Stratégie nationale Bas-Carbone
ADEME - Nos logements en 2050 - Quelles évolutions pour notre habitat?
Société du Grand Paris - Grand Paris Express

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro