5 chiffres qui montrent notre addiction au plastique

5 min
Pauline Vallée

Produit 100% humain, qui n’existe pas à l’état naturel, le plastique a envahi nos vies (et la planète, vu qu’on a tendance à en foutre partout) en moins d’un siècle. Voilà 5 chiffres pas cool qui montrent à quel point on ne peut plus s’en passer 😳


À quel point dépend-t-on du plastique ?

On produit chaque année :
  • 3 millions de tonnes de plastique
  • 36 millions de tonnes de plastique
  • 368 millions de tonnes de plastique
40% des produits en plastique sont jetés :
  • Moins de 24h après avoir été achetés
  • Moins d’un mois après avoir été achetés
  • Moins d’un an après avoir été achetés
Ton téléphone peut contenir jusqu’à :
  • 5% de plastique
  • 10% de plastique
  • 50% de plastique
Tu peux trouver des microplastiques dans :
  • Tes produits de beauté
  • Tes vêtements
  • Ta voiture
Le déchet plastique le plus répandu est :
  • Le mégot
  • La bouteille
  • La paille


Pourquoi tant d’amour pour le plastique ?

À l’origine de cette love-story peu écolo, les nombreux avantages du plastique :

  • Il est résistant
  • Il est facile à transformer
  • Il est léger
  • Il est pas cher


C’est quoi le problème ?

  • La majorité du plastique (98% du plastique à usage unique) est fabriqué à partir d’énergies fossiles*, dont le pétrole et le gaz naturel. Sa production est donc très polluante.
  • Il n’est pas biodégradable donc génère une énorme quantité de déchets : 400 millions de tonnes par an très précisément (l’équivalent d’un gros camion chaque seconde). Au point qu’il existe carrément sur Terre un 7e continent uniquement constitué de plastique. Cette pollution perturbe la biodiversité → les animaux avalent du plastique via l’eau ou leur nourriture. Même toi, tu es concerné·e : on estime qu’un humain ingère 5 grammes de plastique par semaine via son alimentation.



····················

🧐 On fait quoi ?

  • Arrêter d’en produire et d’en consommer

Évidemment c’est compliqué, surtout quand on part d’une addiction aussi forte que celle de notre société actuelle. Le changement doit venir à la fois des décideur·euses politiques et des industriel·les, par exemple en interdisant les produits en plastique à usage unique par exemple, en réduisant la quantité d’emballage (a-t-on vraiment besoin de 10 couches de plastique autour de ces cookies ?) ou en se tournant vers des bio-plastiques*.

  • Mieux le recycler

Seule une petite partie du plastique est recyclée : 23% en France. C’est dû à plusieurs facteurs :

····················



Qui est le champion du monde de la pollution plastique ?

🔍 Dico

Énergie fossile : Énergie issue de la combustion de matière organique fossilisée et contenue dans le sous-sol de la Terre (charbon, gaz naturel, pétrole, etc).

Bio-plastique : Plastique fabriqué à partir d’un élément organique (canne à sucre, maïs, pomme de terre…) plutôt que d’énergie fossile.


👀 Sources

ADEME - Le paradoxe du plastique en 10 questions
UNEP - Notre planète s’étouffe avec le plastique
LSA - Les cosmétiques font la chasse aux microparticules de plastique
France Info - Les bioplastiques comme alternative

author image
Pauline Vallée
Voisine de Totoro